Campagne de dénigrement contre les FAMA : L’Etat-major General des Armées dément les accusations mensongères contre les FAMa

Le samedi 4 juin, l’Etat-major des Armées du Mali a publié un communiqué pour démentir certaines accusations contre les Forces Armées Maliennes(FAMa), accusées d’avoir exécuté des civils dans une localité du pays. A cet effet, l’Etat-major des Armées  a exprimé son regret face à ces accusations avant d’appeler à la vigilance face à ces accusations qui n’ont d’autre mobile que de semer un climat de méfiance entre les populations et les FAMa.

Dans ce communiqué, l’Etat-major General des Armées dit constater avec regret que des voix calomnieuses et mensongères s’élèvent  avec un montage grotesque pour incriminer les FAMa dans l’exercice de leur mission. Et de poursuivre que ces individus qui évoluent dans l’anonymat déclarent que dans le Cercle de Macina, précisément à Kolomgotoumou, les FAMa en opérations auraient exécuté des civils d’un certain âge pour ensuite les enterrer à des endroits non encore retrouvés par les enquêteurs. Ces allégations, précise le communiqué, ne sont connues ni des autorités ni de la population. D’ailleurs, qu’après vérifications et enquêtes de la prévôté auprès des élus locaux et de certains informateurs des autorités de la place, aucune trace du charnier n’a pu être révélée.

« Il est à déduire qu’il pourrait bien s’agir d’une manipulation planifiée par les terroristes et leurs complices pour nuire aux actions des FAMa. Il faut rappeler que les terroristes, en débandade, cherchent à tout prix à ternir l’image des FAMa et à nuire à leur mission », a souligné le communiqué de l’Etat-major des Armées.  Qui dit demeurer intransigeant sur la protection des populations et de leurs biens  par les troupes dans le strict respect de la règle de droit. Selon ce communiqué, une enquête a été ordonnée conformément au respect du principe d’ouverture systématique d’enquête à chaque fois que des allégations sont portées contre les FAMa. « L’Etat-major General des Armées appelle à la vigilance et rappelle que les FAMa restent les forces professionnelles, conscientes de leur rôle majeur dans la refondation de l’Etat et de la cohésion sociale et nationale », a indiqué le communiqué de l’Etat-major General des Armées du Mali.

Adama Tounkara

SourceLe Sursaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.