Ça se passe au Grin : Les révoltes au M5-RFP

Les membres du grin pensent que les initiateurs du nouveau M5-RFP Malikura ne sont autres que les frustrés du M5-RFP de Choguel parce qu’ils n’ont pas été pris dans le gouvernement de ce dernier. Certes les membres disent avoir peu d’estime à l’égard du Chef du gouvernement de la Transition, mais ils croient aussi que ses détracteurs lui en veulent parce qu’ils n’ont pas eu ce qu’ils espérés de lui. En effet, le mercredi 3 août 2022, des démissionnaires du M5-RFP ont animé une conférence de presse à la maison de la presse de Bamako.

Au cours de cette rencontre, ils ont annoncé la création d’une nouvelle tendance du mouvement, dénommée « M5-RFP Mali Kura ».  Cette tendance dit ne plus reconnaitre le comité stratégique du M5-RFP dirigé par le Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga.

Ceux-ci estiment que l’ancien comité stratégique a trahi les idéaux du mouvement pour se transformer à la solde d’un clan.  « Nous l’avons signalé ici que cette histoire du M5-RFP n’était pas claire. Le combat de la plupart de ses acteurs n’était pas pour le Mali, mais pour leur propre intérêt », expliquent les membres.

Cependant, au grin, ils restent convaincus que si Choguel avait mis ses détracteurs dans le gouvernement, cette histoire de création d’un nouveau M5-RFP Malikura n’aurait pas eu lieu. « Vous avez accepté l’homme, vous l’avez accompagné, vous l’avez suivi jusqu’à l’atteinte de vos objectifs. Donc vous êtes tous comptables de sa gestion », laissent entendre les membres. Par ailleurs, ils invitent les Colonels à ne pas s’immiscer dans ces jeux politiques troubles. « Ils se connaissent entre eux, ils ont créé ensemble ce problème, donc ils doivent régler cette situation entre eux », ont conclu les membres.

 

Ibrahima Ndiaye

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.