Bougouni : le nouvel Eldorado du Mali

Après le lithium, un gisement de diamant serait également découvert à Bougouni, la semaine derrière. L’annonce a été faite, par le directeur national de la Géologie et des Mines, Cheick Fantamady Keita, sur les ondes de la chaîne nationale, l’ORTM. Selon ses explications, après trois mois de travaux d’exploration, la société d’exploitation minière Samadou Mining a découvert le précieux métal blanc à Bongo Tiemala Banimonotié, situé à quelques kilomètres de ville de Bougouni.

En attendant de connaître sa teneur, le gisement suscite déjà des inquiétudes. Alors que les autorités communales comptent tirer profit de ses dividendes, les populations des zones diamantifères craignent d’être spoliées de leurs richesses par la corruption qui gangrène l’industrie minière au Mali. Pour la petite histoire, après 60 ans d’exploitation, l’or malien ne brille que pour très peu Maliens. C’est du moins ce qu’avait tenté d’expliquer le président de la transition déchu, Bah N’Daou, en s’engageant de faire briller le métal jaune du Mali pour l’ensemble des concitoyens. Et ce ne sont pas les seules inquiétudes que soulève la découverte inespérée. En effet, qui dit diamant dit tensions sociales et instabilités politiques. Et Bougouni s’apprête à devenir le nouvel eldorado du Mali voire de la sous-région avec l’affluence attendue d’hommes d’affaires et de sociétés minières.

 Amidou Keita

Source : Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.