BLOCUS SUR LA ROUTE DE GAO: DES DJIHADISTES CONTRE UNE FORCE ÉTRANGÈRE À BONI

Depuis plusieurs jours, un lourd blocus terroriste empêche tout mouvement sur la route de Gao. Ils seraient plus de 1000 hommes lourdement armés à demander le départ d’une force étrangère qui serait stationnée à Boni

Selon les informations, des présumés djihadistes se seraient positionnés pour demander le départ d’une force étrangère qui serait des Ruses. En plus, ils accusent la jeunesse de Boni de collaborer avec les FAMa.

Pour ce faire, ils auraient miné la route et se seraient stationnés par groupes de 5 à 8 hommes et demandent aux véhicules de rebrousser chemin ou d’être responsables de ce qui leur arrivera. Du coup tous les bus, cars et autres véhicules ont été obligés de renoncer à leur voyage.

Les groupes djihadistes seraient très nombreux entre Douentza et Boni vers Dallah et Nokara (des villages). Des zones touffues de forêt à accès très difficile, explique notre source. Malgré cela, l’armée aurait causé de lourdes pertes au camp de l’ennemi le weekend dernier par des frappes aériennes.

Hier lundi, le blocus demeurait et notre source estime fort que l’armée malienne serait en mesure de le lever dans les jours à venir. Au niveau de Boni, les autochtones envisageaient des négociations vouées à l’échec. Les regards sont désormais tournés vers l’armée malienne dont la montée en puissance ne fait plus débat.

 

Koureichy Cissé 

Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.