​BANQUE : LA BCÉAO INJECTE DES LIQUIDITÉS DANS LES BANQUES COMMERCIALES MALIENNES

Le Mali renoue avec les faveurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO). Les banques commerciales maliennes ont ainsi obtenu 100% du refinancement sollicité auprès de BCEAO le 1er août 2022, soit 601 milliards F Cfa au taux de 2,5 % obtenus sur 601 milliards FCFA sollicités. Ce qui n’était plus arrivé depuis le 17 janvier 2022.

Suite aux sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de l’Union monétaire ouest africaine (UEMOA), le 9 janvier 2022, les banques commerciales maliennes ont toujours obtenu un refinancement moindre que celui sollicité auprès de la BCEAO.

 

MEN : le chef de coopération de l’ambassade du Canada fait ses adieux à Sidibé Dédéou Ousmane

Le ministre de l’Education nationale a reçu jeudi dernier (4 Août 2022) M. François Picard, chef de coopération de l’ambassade du Canada au Mali. En fin de mission au Mali, M. Picard était venu remercier et féliciter Mme Sidibé Dédéou Ousmane pour les efforts consentis à la tête du département, mais surtout pour son leadership. Pour la circonstance, il était accompagné du nouveau chef de coopération, Alexander Mc Grill.

 

La Cheffe du département a exhorté les hôtes du jour à approfondir les liens de coopération avec notre pays. L’approche pan-gouvernementale du Canada repose sur plus de 5 décennies de coopération avec le Mali où il est reconnu comme un partenaire crédible et stratégique. Remontant aux années 1970, où elle se limitait à un très petit nombre d’offres de bourses d’études (2 à 3 professeurs) et l’assistance de quelques coopérants à l’enseignement secondaire, la coopération entre le Canada et le Mali n’a cessé de se développer depuis avec notamment l’ouverture en 1974 d’un bureau de l’ambassade du Canada à Bamako. A noter que les deux pays ont signé leur premier Accord général de coopération au développement le 21 Juin 1984.

CMSS : L’ambition d’améliorer le système de management qualité pour satisfaire les usagers

Dans la recherche de la performance de la qualité de ses services, la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) a lancé une série de séminaires de renforcement des capacités de ses cadres. A cet effet, les agents des services de la «Gestion relation clients» et celui de la «Communication et des relations publiques» ont suivi trois jours de formation sur le système de management qualité.

 

Au nom de tous les participants, Souaïbou Hamadoun Traoré, a souligné que la dynamique amorcée (recherche de la qualité) au profit du personnel de la CMSS et au bénéfice de ses usagers n’est pas un vain mot. «C’est une réalité de tous les jours», a-t-il assuré en estimant que la démarche qualité est un long processus qui demande de la patience et l’engagement de tous les acteurs de la CMSS. «Nous serons les ambassadeurs auprès de nos autres collègues», a promis M. Traoré.

Quant au Directeur général adjoint de la CMSS, il a rappelé que la direction a décidé de mettre l’accent sur le renforcement des capacités du personnel. Et cette décision a déjà produit des résultats perceptibles dans la performance de la CMSS. Rappelant que l’un des objectifs phares de cette approche, est l’adoption de la «démarche qualité». Il a alors demandé aux participants d’être des relais efficaces et fiables auprès d’autres cadres de la CMSS.

Source : Le Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.