Bafoulabé : des fils électriques dérobés pour la fabrication des bijoux

A Bafoulabé, il a été constaté que les fils électriques de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (Amader) sont fréquemment coupés par des inconnus. Ces installations doivent électrifier le chef-lieu de la commune de Tomora.

Selon des sources locales, ces fils volés sont utilisés dans la fabrication des bijoux. Au même moment, dans des villages de la Commune de Bafoulabé en cours d’électrification, des poteaux électriques de l’EDM mal fixés se sont écroulés avant la fin des travaux.

Source : Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.