Baco-djicoroni : un mort dans l’explosion de véhicules de travaux publics

Ce drame s’est produit, samedi 30 juillet, aux environs de 16 heures, à Baco-djicoroni, en Commune V du district de Bamako. Le bilan officiel fait état d’un mort et plusieurs blessés graves et légers. Cet incident malheureux a été suivi d’une grande explosion de fumée de flamme, qui a surpris plus d’un derrière l’Ecole publique de Baco-djicoroni entre la station Total et Nientao, sur l’Avenue Martin Luther King.

Selon un bilan officiel de la Direction générale de la Protection civile, douze motos, un vélo, des casiers de bouteilles, vingt magasins, deux bureaux et  trois logements ont été touchés. A ce lot s’ajoute une victime, trois blessés graves et quatre blessés légers, « les victimes ont été évacuées à l’Hôpital Gabriel et l’Hôpital du Mali », précise le communiqué.

En effet, selon la Cellule de communication de la Direction générale de la Protection civile, c’est un camion-citerne pulvérisateur de bitume et un camion benne, contenant du goudron, qui sont à l’origine de cette explosion. Aussi, un témoin annonce que deux jeunes motocycliste, de passage, ont été gravement touchés par des tôles, « nous demandons aux autorités de prendre des mesures pour effectuer dorénavant ces travaux publics dans les heures tardives de la nuit. Cela permettra d’éviter pareils drames », a indiqué le responsable du Comité de Développement du Quartier (CDQ) de Baco-djicoroni, Sory Diakité.

La fille, ayant succombé des suites de ses blessures causées par la détonation, a été inhumée, hier, à Baco-Djicoroni, près de l’Ecole publique, appelée  » Ecole So Kura « .

O.BARRY

Source: l’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.