BACCALAURÉAT 2022 : LES PREMIÈRES ÉPREUVES SE SONT DÉROULÉES « SANS INCIDENT MAJEUR »

Le coup d’envoi des épreuves du baccalauréat session de juillet 2022 a été donné ce lundi matin 18 juillet sur l’ensemble du territoire. Plus de 192 mille candidats prennent part à cet examen qui n’a enregistré aucun incident majeur pour son premier jour.

De Kayes à Koulikoro en passant par Sikasso, Menaka et Kidal des membres du gouvernement ont fait le déplacement pour le lancement des épreuves. A Bamako, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a donné le top départ du baccalauréat au centre du Lycée Bouillagui Fadiga. .Pour cette première journée, les épreuves se sont déroulés normalement dans les centres d’examen.

Président de centre du lycée Kankou Moussa à la rive droite de Bamako, Yariwié Diarra est satisfait du déroulement des premières épreuves. Selon lui, l’école malienne avait tant besoin d’une telle organisation du baccalauréat. Il nous parle des mesures auxquelles les 870 candidats sont soumis pour éviter toute fraude. « Nous avons commencé à 8h. Les candidats sont rentrés seulement avec le stylo et la pièce d’identité. Les téléphones des surveillants sont au secrétariat du lycée », explique le Président du centre. Il rassure quant aux dispositions prises pour faire face à la fraude. « Nous avons, en tout, soixante surveillants pour les trente salles. Les dispositions prises cette année sont des mesures qui peuvent vraiment mettre fin à la fraude », ajoute-t-il.

DES CANDIDATS OPTIMISTES

A onze heures, quelques candidats ayant fini la première épreuve sont visibles dans la cour de l’ECICA à la rive gauche. Quatre spécialités techniques évoluent dans ce centre avec 570 candidats. « Nous avons génie civile, génie électronique, génie électro-technique et génie comptabilité finance. Les épreuves ont commencé à 8h », indique Mady Moussa Dembélé, président du centre de l’ECICA. Il affirme que« Tout ce qui est interdit par le texte n’est autorisé dans le centre ». Selon le Président, « aucun incident ne s’est déroulé. Tous les surveillants sont sur place. Pour les candidats, il y a des absents ».

C’est l’optimisme chez certains candidats approchés, après la première épreuve. « Nous venons de faire la littérature. Le sujet est abordable. Pour moi le début est facile », confie un candidat à sa sortie de salle. « Ce n’était pas mal franchement, pas trop dur. On espère que le reste sera bien comme cette épreuve et qu’on aura une bonne mention », poursuit une candidate. Alors que contrairement à ces deux premiers candidats, cet autre trouve que « l’épreuve de biologie était difficile ». Il rajoute qu’« il y a eu quelques complications ».

Il faut noter que l’examen du Baccalauréat se poursuivra jusqu’au jeudi.

LE PM DÉCONSEILLE AUX ÉLÈVES LA FRAUDE

En donnant le coup d’envoi de l’examen, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a prodigué des conseils aux candidats et a prévenu contre toutes tentatives de fraude.

Source : Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.