AXE BAMAKO-CONAKRY : DE NOMBREUX VÉHICULES DE TRANSPORT EN DIRECTION DU MALI

L’approvisionnement correct du Mali à partir de la Guinée Conakry est un engagement des plus hautes autorités de la Transition depuis la prise des sanctions par la CEDEAO et l’UEMOA à l’encontre de notre pays, le 9 janvier 2022, à Accra. La Guinée qui ne s’est pas associée à la fermeture des frontières est désormais convoitée par les opérateurs économiques maliens. Ce corridor qui était moins fréquenté par les Maliens semble désormais être l’une des voies de transit des marchandises à destination du Mali. Ainsi, pour mieux s’imprégner du déroulement du trafic à partir de Conakry, le Directeur Général des Douanes du Mali, l’Inspecteur Général, Amadou Konaté, a effectué une sortie, le dimanche 13 février 2022 au poste de Samanko 2, dans le cercle de Kati

Se déplaçant ce dimanche 13 février 2022, le Directeur Général des Douanes du Mali a fait le tour des camions contenant diverses marchandises en provenance de la République sœur de la Guinée. Le convoi impressionnant est dirigé par Boubacar Condé. Le responsable du convoi Guinéen a salué la facilité par laquelle le convoi a été mené sous la conduite des équipes de maintenance et d’hygiène. A l’en croire, le convoi n’a pas rencontré de difficultés avec les agents de la Douane.

Après s’être entretenu avec les responsables en charge du convoi, le DG des Douanes du Mali, l’Inspecteur Général Amadou Konaté, a déclaré avoir des informations précises par rapport au convoi qui doit approvisionner les industries de ciment de notre pays. Se réjouissant de la coopération entre le Mali et la République sœur de la Guinée, le patron des Douanes du Mali a affirmé ce qui suit : « Nous sommes en train d’aller très vite. Nous demandons aux opérateurs économiques maliens d’avoir confiance à l’engagement des plus hautes autorités et d’avoir confiance aux deux Douanes du Mali et de la Guinée. Nous sommes en train de mettre les bouchés double aujourd’hui pour que le basculement que nous sommes en train de souhaiter sur le port de Conakry puisse se faire dans les meilleures conditions », a expliqué l’Inspecteur Général Amadou Konaté.

Il convient de rappeler que cette sortie du DG des Douanes du Mali intervient seulement trois jours après  la tenue de la troisième rencontre bilatérale des administrations douanières du Mali et de la Guinée.

Lors de cette rencontre bilatérale, le Directeur Général des Douanes de la Guinée, le Colonel Moussa Camara, avait invité les opérateurs économiques à s’approvisionner à partir du port de la Guinée. « Nous sommes dans un partenariat gagnant-gagnant pour le succès de cette coopération douanière. Il n’ y a pas des recettes douanières sans opérateurs économiques. La volonté politique existe et même au-delà de la crise, le volume de transit entre les deux pays doit continuer », avait déclaré le Colonel Camara.

Notons que la coopération douanière entre le Mali et la Guinée repose sur des instruments juridiques signés en 1987 par les deux gouvernements. Il s’agit de la Convention d’assistance administrative mutuelle ; du protocole d’accord sur les facilités réciproques en matière de transit ; des accords de coopération en matière de transport et de transit maritime ; de l’accord sur l’utilisation du port de Conakry.

Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.