Année scolaire 2022-2023 : des syndicats des écoles publiques décident de boycotter la rentrée

La Coordination des syndicats signataires du protocole d’accord du 15 octobre du district de Bamako, a déposé, hier, mardi 13 septembre, sur la table du gouverneur, un préavis de grève de 192 heures. Dans le préavis, les syndicalistes dénoncent le non-paiement et la lenteur dans le traitement des dossiers de rappels concernant certains établissements publics, notamment le préscolaire, le fondamental et le secondaire du district de Bamako.

Si ces doléances ne sont pas prises en compte, les syndicalistes décident de boycotter la rentrée scolaire 2022-2023, d’observer une grève de 8 jours, allant du lundi 3 octobre au mercredi 5 octobre et du lundi 10 au vendredi 14 octobre inclus.

A noter que ce préavis de grève des enseignants des établissements publics vient s’ajouter au préavis du Comité du Syndicat National des Travailleurs de l’Enseignement Privé Catholique (SYNTEC) de Bamako. Ce dernier avait déposé, le mardi 6 septembre, un préavis de grève de 120 heures, sur la table du Directeur Diocésain de Bamako.

Source: INDEPENDANT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.