Amadou Thiam n’est plus le président de l’ADP-Maliba

Le mandat du bureau que dirige Amadou Thiam a expiré depuis le 8 février. Un procès-verbal de constatation de caducité lui a été notifié le lundi 15 avril par voie d’huissier.

C’est officiel, Amadou Thiam n’est plus le président du parti de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) et ne pourra plus représenter la formation politique. Son mandat a pris fin depuis le 8 février et aucun congrès de renouvellement du bureau n’a été organisé. Un procès-verbal de constatation de caducité a été notifié le lundi 15 avril par voie d’huissier non seulement à lui mais aussi au secrétaire général du parti, Sory Ibrahim Traoré. Et à ce titre, « ils ne peuvent plus engager le parti dans quoique ce soit», rapporte un cadre de la formation politique, qui ajoute que cette position est partagée par la presque totalité des membres du parti. « La position d’Amadou Thiam et de Sory I Traoré ne sont pas trop proche du pouvoir n’est pas appréciée par les militants » souligne une source proche du parti. Selon nos informations, il a été demandé au président d’honneur du parti, Aliou Boubacar Diallo de désigner des personnes qui peuvent représenter le parti en attendant l’organisation d’un congrès.

Il convient de rappeler qu’Amadou Thiam et Aliou Boubacar Diallo ne regarde plus dans la même direction depuis des mois. Leur divergence a atteint son paroxysme lors de le meeting du vendredi 5 avril où le député élu en commune V a brillé par son absence à la manifestation.

Abdrahamane Sissoko

Le Wagadu

Laisser un commentaire