Afrique Guinée Bissau : Embalo dissout l’Assemblée nationale

Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a annoncé lundi 16 mai la dissolution du Parlement et la convocation d’élections parlementaires anticipées d’ici à la fin de l’année dans ce petit pays ouest-africain abonné aux crises politiques.

«La crise politique qui a remis en cause les liens institutionnels normaux entre les organes de souveraineté est aujourd’hui évidente», a dit Umaro Sissoco Embalo dans une déclaration à la présidence. Il a invoqué «des divergences persistantes et ne pouvant être résolues» avec le Parlement. «Avec cette crise politique, le capital confiance entre les organes de souveraineté est épuisé», a-t-il insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.