Aboubacar Soumaré, 2e secrétaire général à la communication du BPN de RDA-Mali : “Assimi doit savoir que son Premier ministre est le problème et non la solution”

Choguel Maïga

Aujourd’hui-Mali : Un an déjà, après le coup d’Etat contre Bah Ndaw appelé “Rectification”, quel bilan en faites-vous ?

Aboubacar Soumaré : C’est un bilan mitigé, à part la montée en puissance des FAMAs. Aujourd’hui, le gouvernement doit savoir que la récréation est terminée.  La parole ne peut pas remplacer le travail. La nature a horreur du vide car la majorité des Maliens ont compris le jeu de son Premier ministre durant les 9 mois qui était de l’enfumage, de la victimisation et surtout la fuite en avant.  De grâce, qu’il sache que nous ne sommes pas dupes et que nous avons compris, dès le début, que pour qu’il se maintienne, il doit s’appuyer sur la division, la provocation, en tirant sur la fibre émotionnelle des compatriotes en perdition totale.

Peut-on dire que “la Rectification” proclamée est vraiment en chantier ?

La question qui se pose, est-ce que ce n’est pas la Rectification elle-même qui doit être rectifiée ? On ne trompe pas son peuple ! Que l’on ne tient pas mille langages en disant et se dédisant. Le peuple malien mérite respect et considération. Les enjeux nous poussent à ne plus jouer à ce jeu. Le devoir patriotique nous impose de siffler la fin de la récréation. Le président Assimi doit savoir que son premier ministre est le problème et non la solution.

Si vous avez un conseil ou une proposition à faire, que diriez-vous ?

Je demande au président Assimi Goïta de prendre une initiative salutaire dans ce sens.  Proposition pour réussir la fin de la Transition.  Il faut qu’il prenne le courage politique d’aller à la rencontre de la classe politique pour écouter afin de trouver un cadre de travail ensemble. Qu’il fasse un remaniement pour changer les ministres inactifs, affairistes et incompétents afin de donner un nouveau souffle à ce gouvernement essoufflé.

Réalisé par El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.