2e session ordinaire du CESC : la finalisation et l’adoption du recueil annuel 2022 au menu des débats

Le président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC), Yacouba Katilé, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 2e session ordinaire de la 6e mandature de l’institution. Une session qui sera consacrée à la finalisation et l’adoption du recueil annuel 2022. C’était le 06 juin dans la salle de conférence de l’institution.

-maliweb.net-  La 2e session ordinaire de la 6e mandature du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) porte sur la finalisation et l’adoption du recueil annuel 2022. Son élaboration intervient après une visite des membres du CESC auprès des maliens afin de recueillir les attentes, les besoins et les problèmes ressentis par les populations. Selon le président de l’institution, la gravité de l’heure (Ndlr, le pays est sous des organisations sous-régionales) exigeait des rencontres pour qu’entre citoyennes et citoyens, « nous accordions nos réflexions, nos analyses pour faire face à une adversité par procuration imposée à la Cédéao et l’Uémoa ».

Pour Yacouba Katilé, à l’heure où la rectification de la transition aborde l’An II de sa mission, il est opportun de « communiquer sur les axes définis pour l’émergence du Mali nouveau, d’informer sur les initiatives gouvernementales en faveur de nos concitoyens installés à l’étranger de chez eux, de recueillir leurs point de vue, leur vision de construction du Mali nouveau et enfin de travailler à fédérer davantage les intelligences et les énergies pour plus d’inclusivité dans le processus de refondation en cours dans notre pays ».  Quoiqu’il advienne, le CESC est résolument engagé derrière les autorités de la transition, a clamé Yacouba Katilé.

Aussi, le président du CESC a profité de l’occasion pour revenir sur certaines activités menées par son institution. Au nombre desquelles, Yacouba Katilé a cité la participation aux côtés du Conseil Economique, Social de la Chine à une table ronde virtuelle sur le thème « promouvoir la coopération sino-Afrique en matière de lutte contre les changements climatiques et le renforcement des capacités pour le développement durable ».

Avant de terminer, Yacouba Katilé a salué le travail remarquable effectué par les forces de défense et de sécurité sur le terrain. Il dit apprécier l’entreprise de construction de la paix qu’elles accomplissent sur le terrain. Les travaux de la 2e session de la 6e mandature du CESC dureront 02 semaines.

A noter que la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Premier ministre, Dr Choguel K Maïga, du ministre de la Refondation, Chargé des relations avec les institutions et plusieurs autres personnalités du pays.

 

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.