Zihara 2016 des Soufis à Ségou : « C’est pour révolutionner dans la façon de faire », Cheick Soufi Bilal Diallo Ségou

La communauté musulmane des Soufis du Mali (CMS-Mali) a organisé du 30 septembre au 02 octobre 2016 à Ségou la 2ème édition de la Zihara des Soufis chez Bamata Traoré. Sous l’égide du guide spirituel El Hadj Cheick Soufi Bilal Diallo, des adeptes du soufisme ont répondu massivement à cette manifestation religieuse qui s’est déroulée à la Zawiya centrale de Hamdallaye A.

L’édition de 2016 avait pour parrain, Cheick Mohamed Hachim Haïdara, représentant régional du Haut conseil islamique du Mali à Ségou. Cette Zihara a permis de rendre grâce à Allah le Tout Puissant, à son messager le prophète Mohammad Paix et Salut sur Lui. Aussi, elle était organisée pour rendre hommage et reconnaissance aux grands parents des soufis, notamment Bamata Traoré et Cheick Ali Diallo, respectivement mère et père du guide spirituel. De Bamako à Ségou en passant par toutes autres les capitales régionales et diverses localités de l’intérieur du Mali, beaucoup de soufis ont honoré de leur présence à cette pratique religieuse. Une façon de rendre visite à des personnes vivantes (parents, grands-parents, chefs religieux). Aussi, des soufis sont venus de la sous région (Burkina Faso, Côte d’Ivoire…) Au l’issue de cette Zihara, Cheick Soufi Bilal a accordé un entretien à la presse au cours de laquelle il a expliqué le sens de la Zihara. Selon lui, il s’agit d’une pratique qui concerne les vivants et les défunts dont on demande leurs bénédictions. Selon lui, le respect vient de la famille, celui qui ne parvient pas à respecter ses parents, ne peut guère le faire pour les autres. A propos de l’organisation de cette Zihara pour des personnes vivantes, il a dit : « C’est pour révolutionner dans la façon de faire la Zihara. Cheick Soufi Bilal a souligné l’importance de faire cette grande innovation. Très préoccupé de la situation du Mali, le guide spirituel à inviter tous les participants à prier pour notre pays. Il a aussi exhorté tous les croyants à soutenir les autorités maliennes. Pour lui, chaque citoyen a le devoir de jouer sa partition dans ce sens. Enfin, il a adressé ses vifs remerciements à tous les adeptes, sympathisants et amis soufis pour leur participation massive à cette manifestation. Auparavant, le parrain Mohamed Hachim Haïdara a rendu grâce à Dieu pour participer à cette Zihara. Il a estimé que cette pratique musulmane contribue à faire la promotion de l’islam. Le leader religieux a invité tous les adeptes à l’union sacrée autour de leur guide. Après avoir vivement remercié le guide spirituel pour son initiative d’organiser cette Zihara à Ségou, il a exhorté tous les participants à plus de bon comportement envers leurs chefs et à avoir plus de crainte envers le Tout Puissant, le Très Miséricordieux et le Très Haut (Dieu). Nous y reviendrons M Maïga

Source: Le patriote

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.