Urgent: Une dizaine de « bandits armés » tués par les combattants du Gatia et du MSA

Une dizaine de « bandits armés » ont été tués samedi par les combattants du Groupe d’Auto-défense Touareg Imghad et Alliés (GATIA) et du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) lors d’un affrontement avec les « malfrats », dans la région de Gao, annonce dimanche un communiqué conjoint de ces deux groupes.

L’affrontement entre des patrouilles de sécurisation des groupes et des éléments d’une base des malfrats sévissant dans la zone, à Intameda, a duré plusieurs heures au bout desquelles « les malfrats ont été défaits et leurs base détruite », indiquent les deux groupes armé.

Selon la même source, six véhicules des armes lourdes, des motos et une quantité importante de munitions ont été récupérées

Le GATIA et le MSA affirment qu’ils sont plus que jamais déterminés à continuer leur mission de sécurisation et de protection des personnes et de leurs biens sans distinction.

Ils « appellent le gouvernement malien et la communauté internationale à prendre leurs responsabilités pour trouver des solutions aux problèmes sécuritaires actuels que vivent nos populations », conclut le texte.

Laisser un commentaire