Union parlementaire des états membres de l’OCI (UPCI): Le Mali abrite la 12ème session du 27 au 28 janvier

Le Président de la Commission d’organisation, Honorable Guédiouma Sanogo, a animé, le samedi 21 janvier 2017, une conférence de presse pour annoncer la tenue de la 12ème session de la Conférence de l’Union parlementaire des États membres de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) de l’UPCI. Cette grande rencontre des parlementaires aura lieu du 27 au 28 janvier 2017, au Centre international de conférence de Bamako (CICB). La cérémonie solennelle d’ouverture sera présidée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

Dans ses propos préliminaires, Guédiouma Sanogo dira que cette session de la Conférence de l’Union parlementaire des États membres de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) de l’UPCI sera précédée des réunions statutaires de l’UPCI, qui se tiendront les 23 et 26 janvier. Il a dit que l’Assemblée nationale du Mali se réjouit d’accueillir l’ensemble des délégations venant des États membres de l’UPCI afin de faire de cette rencontre de Bamako un succès éclatant pour la cause de l’Islam, notre religion commune.

Pour le conférencier, la tenue à Bamako de cette 12ème conférence honore le peuple malien et son Parlement. «Il marque surtout la reconnaissance et la solidarité de l’UPCI envers le Mali pour ses efforts de paix et de réconciliation », a-t-il estimé. A ses dires, le Mali est membre fondateur de l’UPCI (1969) et il a toujours été présent à toutes les activités de l’organisation depuis sa création. Pour cette session, a-t-il dit, le sujet qui sera au cœur des débats est «le terrorisme », un phénomène mondial qui préoccupe les autorités du monde entier. Pendant cette assise, l’UPCI doit chercher des voies et moyens pour faire face au terrorisme. «La solidarité de l’Umma islamique sera aussi abordée …», a-t-il précisé.

Il est à noter que cette 12ème conférence accueillera 42 délégations qui viendront de partout du monde et 350 personnes devraient y prendre part.

Par ailleurs, il est à rappeler que l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) a été créée sur décision du sommet historique qui a eu lieu à Rabat, au Maroc, le 25 septembre 1969 suite à l’incident criminel de la mosquée Al-aqsa de Jérusalem, occupé. Cette organisation est aujourd’hui la deuxième plus grande organisation intergouvernementale après les Nations Unies, avec 57 membres éparpillés sur quatre continents. Elle est le porte-voix du monde musulman dont elle assure la sauvegarde et la protection des intérêts dans l’esprit de la paix internationale et l’harmonie entre les différents peuples du monde.

Seydou Karamoko Koné

Source: Mali-Flash

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.