Un adjudant de l’armée malienne et son frère assassinés devant leur porte ce dimanche soir à Tombouctou

Bachir Afad, était un adjudant de l’armée malienne. En poste à Tombouctou, il vient d’être assassiné cette nuit au quartier Abaradjou. L’assassinat a eu lieu aux environs de 18h45mn. L’adjudant Afad et son frère étaient assis devant leur porte en train de causer quand des individus non encore identifiés, à bord d’une BJ, ont ouvert le feu sur eux. Le militaire a été tué sur le champ, son frère a tenté de fuir quand il a été abattu par les assaillants. Après leur forfait, les assassins sont parvenus à sortir de la ville du côté Nord, par le secteur de Koïretaou. Les recherches sont en cours pour éventuellement neutraliser le commando.

Les assassinats ciblés sont devenus le mode opératoire des terroristes. Ils parviennent, dans un contexte de confusion où on ne sait pas qui est qui, à déjouer les barrières sécuritaires pour commettre leur forfaiture.

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.