Traitement de l’attaque de Nampala : honte aux marchands des âmes de morts

Suite à l’attaque des FAMa à Nampala, certains responsables administratifs et militaires ont fait l’objet de toutes sortes de traitements de poubelles par voie de presse. Mais qu’à cela ne tienne.

Le plus odieux malheureusement porte sur le traitement de l’information y afférente par certaines personnes dont le comportement apparait criminel.
Sinon comment comprendre que l’on veuille tirer profit de la mort de certains de nos vaillants soldats morts au combat pour la patrie.
Oui le pot au rose est découvert. En effet, dans le dessein de faire chanter les familles des caporaux Zongo et Coulibaly, l’on a imaginé et trouvé comme procédé : la survie des intéressés.
Par la suite, ces criminels iraient vers ces familles pour leur demander de l’argent, fabriquant alors de toutes pièces que leurs enfants seraient dans tel ou tel pays voisin, mais manqueraient de l’argent pour se rendre au Mali.
Ces hyènes croque-morts allaient certainement trouver des numéros de téléphone auxquels envoyer lesdites sommes.
Chers familles attristées, malgré la douleur et le désemparement, ne vous laissez pas tromper par ces marchands des âmes de morts. Gardons notre dignité. Prions plutôt pour le repos de l’âme de nos disparus.
Gardez-vous de donner de l’argent à quiconque. C’est immoral de leur part.
Au contraire portez plainte contre ces gens qui affirment en votre nom, sans vous avoir entendu dire quoi que ce soit sur la survivance de vos parents tombés sur le champ de l’honneur.
La rédaction
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.