Touché au Mali, un soldat français de Barkhane succombe à ses blessures

Le 23 avril, en fin d’après-midi, un camion-citerne militaire de la force Barkhane a été atteint par un engin explosif improvisé dans le Liptako malien alors que l’unité auquel il appartenait était engagée dans une opération contre des groupes armés terroristes.

Le conducteur et le chef de bord du véhicule ont immédiatement été pris en charge par l’équipe médicale déployée à leurs côtés, tandis qu’un hélicoptère Caïman, escorté d’un hélicoptère Tigre, ont été engagés pour assurer leur évacuation sanitaire vers l’antenne chirurgicale de la base de Gao.

Les deux militaires ont été évacués vers la métropole le 24 avril afin de pouvoir bénéficier des soins appropriés.

Le brigadier Dmytro Martynyouk, du 1er régiment étranger de cavalerie, est décédé le 1er mai des suites de ses blessures. L’état de son camarade est stable, et son pronostic vital n’est pas engagé.

Le chef d’état-major des armées, le général d’armée François Lecointre, s’incline avec une profonde tristesse devant la mémoire de ce militaire mort pour la France. Toutes ses pensées vont vers sa famille et ses frères d’armes.

Armée française

Laisser un commentaire