Tombouctou, Gao et Ménaka : Une délégation gouvernementale à la rencontre des manifestants

Bamako, 11 septembre (AMAP) Une forte délégation gouvernementale a quitté Bamako, mercredi matin, pour Tombouctou, Gao et Ménaka, a appris l’AMAP, mardi, de source officielle.

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Instituions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré et ses collègues en charge des Infrastructures et de l’Équipement, Traoré Seynabou Diop, de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar et du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun Dicko, rencontreront des manifestants pour et leur faire comprendre que toutes les localités du Mali bénéficient d’une égale considération de la part du gouvernement.

Plusieurs ministres étaient face à la presse, lundi après-midi, à la Primature pour donner des réponses aux préoccupations des jeunes qui manifestent à Tombouctou, à Gao et ailleurs au Mali. Le gouvernement, par la voix du Ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, porte parole du Gouvernement, Yaya Sangaré, tout en reconnaissant la légitimité des revendications en cours à Tombouctou, Gao et ailleurs au Mali, a invité « les manifestants au calme et à la sérénité, nécessaires pour bâtir le Mali de nos rêves ».

Déjà vendredi, les forces de l’ordre ont dispersé des manifestations de deux groupes de jeunes de la ville qui protestaient pour la reprise des travaux de la route Tombouctou-Goma Koura et contre l’insécurité. Spontanément, les jeunes du « Collectif Tombouctou réclame ses droits » et du « cadre de concertation et d’action pour  Tombouctou », en guise de protestation, ont organisé une marche avec barricades. Ils ont aussi enflammé des pneus sur les grands axes de la ville.

CMT/MD (AMAP)

Laisser un commentaire