Tentative de coup d’Etat au Gabon

L’armée annonce un coup d’Etat. Il y a des chars et des véhicules armés dans les rues de la capitale, Libreville, et un couvre-feu imposé.

Dans une déclaration lue à la radio et à la télévision nationale gabonaise, un groupe de jeunes officiers dénommé Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité évoque l’incapacité du président Ali Bongo à diriger le pays.

Ce mouvement «soucieux de sauver la démocratie en péril et préserver l’intégrité et la cohésion nationale a décidé de prendre ses responsabilités afin de mettre en déroute les manœuvres visant la confiscation du pouvoir», a déclaré le militaire qui lisait le communiqué.

Il a aussi affirmé qu’«il est temps de prendre notre destin en main, ce jour est arrivé».

Un témoin, joint au Gabon affirme que depuis 3h du matin, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers de Libreville.

Les principales routes qui mènent au centre-ville sont bloquées. Les journalistes de la radio et télévision nationale se disent pris en otage.

Actuellement la situation est calme nous confie ce témoin. Mais, nos efforts pour joindre les autorités gabonaises n’ont pas abouti.

Sourcebbc

Laisser un commentaire