Ténenkou : 5 MORTS ET 7 BLESSES A DIOURA DANS DES AFFRONTEMENTS

conflit entre peulhs et dogons

Des affrontements ont éclaté pour la énième fois entre éleveurs et agriculteurs dans la commune du Kareri dont le chef-lieu est Dioura, cercle de Ténenkou.

Vendredi dernier, des agriculteurs de retour de la brousse à la recherche de leurs animaux volés, sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés. Les échanges de coups de feu ont duré jusqu’à la nuit tombée. Le bilan est de 5 morts et 7 blessés du côté des agriculteurs. Du côté des assaillants, le bilan n’est pas encore connu car ils se sont évanouis dans la forêt de Doma à la faveur de la nuit.
On ne sait pas encore si les auteurs du guet apens sont les mêmes hommes armés qui ont débarqué voilà une semaine dans le hameau de Fala Tékérèfinadji pour voler le bétail. Les villageois revenaient bredouilles des recherches qu’ils avaient lancées pour retrouver leurs biens.
Malgré les affrontements du samedi, les voleurs de bétail continuent leur sale besogne. Pas plus tard que la nuit du samedi au dimanche, des hommes armés ont fait irruption à motos dans le village de Sirakoro pour intimider les habitants et voler des animaux.
La situation est encore très tendue à Dioura et la population redoute la reprise des affrontements. Suite à ces tragiques évènements, le Premier ministre Modibo Keita a réuni des membres du gouvernement, des députés et des personnes ressources pour prendre un certain nombre de mesures.
Au terme de la rencontre, le Premier ministre a instruit d’inhumer décemment les personnes décédées dans le strict respect de nos religions, us et coutumes, de prendre toutes les dispositions pour un traitement diligent des blessés, d’apporter un soutien conséquent aux familles des victimes, d’interposer les forces de défense et de sécurité pour éviter de nouveaux affrontements, d’ouvrir une enquête judiciaire pour identifier et interpeller toutes les personnes impliquées dans ces actes de violences, d’envoyer le plus tôt possible une délégation composée de membres du gouvernement, de députés et de notabilités, d’organiser dès que possible une conférence des acteurs avec toutes les institutions, les élus, l’administration, les associations et les personnes susceptibles de contribuer à une solution définitive aux causes de ces affrontements.
Après avoir présenté ses condoléances aux familles des disparus, le Premier ministre appelé au calme et exhorté l’ensemble des populations à s’employer pour la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.
M. DEMBELE
AMAP Tenenkou

 

Source: Essor

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.