Sur les recommandations de la CEDEAO

Simple citoyen politiquement incolore et inodore, motivé par la ferveur patriotique, je juge utile de prendre à chaud les offres de la CEDEAO en Médiation. En parlant des conclusions de l’Institution sous régionale, je commence par la mise en place d’une enquête pour établir les responsabilités des tueries survenues.

Rien de plus pertinent pourvu que ce soit une enquête sérieuse et indépendante. Cette enquête doit viser aussi les agents des services de sécurité qui sont coupables de traitements inhumains infligés aux leaders qui furent arrêtés au sein du M5. Il faut que ces méthodes barbares d’intimidation soient bannies du Mali démocratique. Sur cette lancée je rends un vibrant hommage à l’Imam Dicko, ce patriote, ce sage éclairé qui a toujours prouvé qu’il est incontestablement un partisan de la non-violence.

S’agissant des parents des enfants tombés sous les balles, je les exhorte en tant que musulman, à prendre cette épreuve avec une philosophie soutenue par la croyance en Dieu. Il faut situer leur mort dans le cadre d’un “ Djihad ” pour la défense de la patrie et considérer qu’ils en auront la récompense dans l’au-delà.

Je prie l’Imam Dicko d’user de tout son poids pour faire baisser la tension au sein de la jeunesse patriotique en légitime ébullition. Aussi, je souhaite vivement que pour la stabilité du pays l’Imam puisse ramener tous les membres du M5 sur la table de négociation en ne faisant plus du départ d’IBK une condition sine qua non. Ça ne sera pas par peur des sanctions brandies par la CEDEAO, car l’on sait que de telles menaces n’ont aucun effet sur la sérénité d’un peuple comme celui du Mali. Ça sera surtout pour la cohésion interne en vue de la stabilité du Mali.

Pour la stabilité du Mali, je demande au Président IBK de faire les concessions suivantes :

  1. Le remplacement de Monsieur Boubou Cissé au poste de premier ministre.

Je n’ai rien contre la personne de Boubou Cissé mais je ne comprends pas comment il serait indispensable et incontournable pour la marche du Mali. Ce pays regorge de technocrates compétents et intègres

  1. Le retour de Monsieur Malick Coulibaly au Ministère de la Justice
  2. La nomination de Mme SY Kadiatou SOW au Ministère de l’Intérieur et de l’Administration Territoriale.

Je n’exclus pas la mise à contribution d’autres membres du M5

Je suggère ces trois points en vue d’éventuels pourparlers pour rallonger les mesures édictées par la CEDEAO, si le mouvement M5 approuvait ces mesures, elles seraient prises en compte dans ses nouvelles revendications éventuelles. Je pense qu’aucune concession ne doit être de trop pour IBK, si réellement il se soucie du Mali. Je reviens à la mission de cette institution qu’est la CEDEAO. Je pense que la défense des peuples de ses pays membres contre les ennemis extérieurs et les mauvais gouvernants nationaux doit leur incomber aussi. Il faut qu’elle en tienne compte dans la fixation de ses objectifs futurs. Toutes les organisations africaines doivent se donner en urgence un agenda et une feuille de route pour activer la coopération et la collaboration interafricaines dans tous les domaines. Seule la force de l’union peut permettre à ses membres de juguler les crises et les problèmes, qui pour leur grande part, sont imposés de l’extérieur ou du moins entretenus par lui.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire