Suite à l’assaut de Barkhane au domicile de son coordinateur regional de Ménaka: La CMA comdamne l’acte et demande la libération de M. Almahmoud Ag Aghaly

ressources minières soldat militaire armee francais barkhane nord mali

Après avoir arrêté un de ses membres et encerclé le domicile de Monsieur Siguidi AG MADIT, Coordinateur régional de Menaka hier lundi 12 octobre 2020 aux environs de 3 heures du matin, la Coordination des Mouvements de  l’Azawad,  dans un communiqué, a condamné l’acte et demande la libération de M.Almahmoud Ag AGHALY ainsi que la restitution de l’argent et des armes emportés lors de cette opération .

Au nord du Mali, depuis un moment, le climat semble tendu entre les groupes rebelles et la force française Barkhane. Cette mésentente fait suite aux récents agissements des militaires français contre les personnalités de la coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA). Le dernier clash date d’hier lundi seulement. Aujourd’hui, au sein de cette coalition indépendantiste, la force  Barkhane qui autrefois composait avec le MNLA,  fait l’objet de nombreuses critiques. En effet selon le communiqué relatif à l’assaut de la force française au domicile du coordinateur régional de Menaka, cette opération s’est soldée par son interpellation ainsi que celle de dix autres membres de sa famille dont de vieilles personnes. Trois véhicules, une dizaine d’armes du personnel de sa sécurité et une somme d’argent ont été également emportés.

A en croire le porte-parole Almoud AG Mohamed, la CMA a aussitôt engagé des discussions avec le commandement de la force Barkhane et a obtenu la libération de Monsieur Siguidi ainsi que de neuf de ses compagnons. Tout en condamnant ces actes d’humiliation des personnalités respectées par tous, la CMA souhaite avoir des clarifications pour ce énième acharnement contre M. Siguidi AG MADIT, grand dignitaire de la région et demande une réparation morale. A ses dires, la CMA demande également la libération de M.Almahmoud Ag AGHALY qui reste toujours en détention, ainsi que la restitution de l’argent et des armes emportés lors de cette opération. Pour conclure, il dira ensuite que la CMA reste disponible au dialogue permanent avec l’ensemble des forces nationales et internationales présentes sur le terrain  et les appellent  à plus de retenue et de discernement pour ne pas se tromper d’ennemis et d’objectif.

Ben chérif

Source : le soir de Bamako

Laisser un commentaire