Soutien aux orphelins et veuves de l’armée : Ce que fait réellement la présidente Dicko Issa Touré

Les bonnes œuvres de l’association des orphelins et veuves de l’armée au lieu d’unir ses membres, créent plutôt des querelles intestines. Ce qui irrite les bénéficiaires.

Pour aider les familles des militaires décédés, Dicko Issa Touré lance une association. De fil en aiguille, l’association des orphelins et veuves de l’armée s’impose comme une interlocutrice crédible.

En mettant sur orbite cette association, la présidente de l’association, Dicko Issa Touré entend accompagner l’Etat dans sa politique de prises en charge des couches vulnérables.

A ce jour, l’association prend en charge la scolarisation de 300 enfants. Ce qui a pu être vérifié dans les différents établissements scolaires et les reçus de paiement. Pour faire profiter de la solidarité à un grand nombre de couches vulnérables, l’association a jugé nécessaire d’étendre ses actions aux enfants non orphelins de l’armée. Toute chose qui a été saluée par les partenaires et soutiens de l’association.

Et au regard de l’engagement de la Présidente, Dicko Issa Touré, certaines bonnes volontés ont décidé d’octroyer 5 hectares pour permettre de mener à bien les actions en faveur de ces couches de la société.

La pomme de discorde entre certaines membres de l’association, nous dit-on, est son refus catégorique de dilapider les ressources de l’association. Face à ce refus, une vaste campagne a été déclenchée pour nuire aux actions en cours, ce à un moment où l’association travaille à payer les frais de scolarité des enfants en sa charge.

En soutien à la présidente de l’association, plusieurs bénéficiaires ont décidé de briser le silence en saluant les bienfaits d’une dame qui n’a de souci que de voir heureux les enfants vulnérables.
Awa Camara

Source: Lettre du Mali

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.