Sortie de crise politique: la CFR soutient le plan de la CEDEAO

Au cours d’un point de presse tenu ce lundi 20 juillet, au Mémorial Modibo KEÏTA, la Convergence des Forces Républicaines (CFR) a invité la communauté internationale à s’investir auprès de l’Imam DICKO et des membres du M5 RFP pour que les actes de violence et de vandalisme en cours dans notre pays, depuis le 19 juillet 2020, puissent s’arrêter. Aussi, la CFR réaffirme son soutien inconditionnel et inébranlable aux institutions de la République, en leur tête le Président de la République.

Dans son propos introductif, le coordinateur général de la CFR, Cheick Oumar GANDJIGO dit le ‘’Chat’’, a invité les jeunes à mettre fin aux violences enregistrées ces derniers temps sur les voies publiques de la capitale.
Selon lui, la CFR avait décidé de suspendre ses activités afin de ne pas exposer les concitoyens et créer un climat favorable à l’arrivée de la mission de la CEDEAO qui était dans nos murs.
Avant l’arrivée de cette mission de l’organisation sous régionale, le président de la République, a-t-il fait savoir, avait pris le devant en annonçant plusieurs mesures allant dans le sens de la décrispation du climat sociopolitique.
Il s’agit notamment de la dissolution de la Cour constitutionnelle, conformément aux exigences du M5-RFP.
Aussi, l’occasion était bonne pour les responsables de la CFR d’expliquer les propositions du contenu du communiqué final de la mission de médiation de la CEDEAO.
M. GANDJIGO s’est indigné de voir que ces propositions ont été rejetées par une partie du peuple malien malgré la volonté de la mission de réconcilier les Maliens autour de l’essentiel (le Mali).
De son avis, toutes les couches socioprofessionnelles souffrent aujourd’hui de cette crise qui paralyse toutes les activités.
Face à cette situation préjudiciable pour le pays, la CFR invite les contestataires à avoir une pensée pour le pays.
Dans une déclaration lue par Mme Sidibé Fatoumata SAKO dite ‘’Djiné’’, coordinatrice adjointe, il ressort que de la CFR salue la médiation dirigée par l’ancien président nigérian pour trouver une solution à la crise.
La responsable CFR, par la voix de Mme Sidibé Fatoumata SAKO, prend acte des propositions de la CEDEAO pour une sortie de crise et invite, par la même occasion, toutes les parties maliennes à y adhérer.
La CFR déplore la revendication jugée anticonstitutionnelle du M5-RFP et l’invite à s’inscrire dans le cadre exclusif du dialogue et la légalité constitutionnelle.
Cette coalition d’une partie de la majorité présidentielle a félicité l’imam Mahmoud DICKO pour ses appels répétés à la non-violence et l’invite à peser davantage tout son poids pour faire adhérer le M5-RFP aux propositions de la CEDEAO.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : INFO-MATIN

Laisser un commentaire