SOMMET AFRIQUE France : 700 policiers pour assurer la fluidité de la circulation

Le Mali s’apprête à accueillir, du 13 au 14 janvier prochain, le Sommet Afrique France, qui mobilisera, près de 40 chefs d’Etat, 60 délégations officielles, 300 journalistes étrangers et plus de 3 000 participants. Pour assurer la fluidité de la circulation durant les deux jours de l’événement, environ 700 éléments de la Compagnie de la Circulation Routière (CCR) seront mobilisés. Telle est la quintessence d’un entretien que le commissaire principal Abdoulaye Coulibaly, nouvellement promu commandant de la compagnie de la circulation routière, nous a révélé.

Selon le commissaire principal Abdoulaye Coulibaly, l’arrivée des délégations officielles à Bamako pour le Sommet Afrique France, commence à partir du 13 janvier et continuera le jour suivant où le Sommet se tiendra.

Toute chose, qui ne sera pas sans conséquence sur les habitudes des usagers de la route. Car pour assurer la sécurité des hôtes de marque et la fluidité de la circulation, le tronçon reliant l’aéroport international Bamako-Sénou au pont Fadh jusqu’aux différents hôtels, sera carrément isolé, durant les deux jours du sommet pour une bonne partie de la journée.

Les axes qui relient les sites d’hébergement des hôtes au lieu de la conférence, le Centre International de Conférence de Bamako (CICB) aussi seront totalement isolé. Et selon lui,  il y’aura des secteurs ou la circulation sera purement et simplement interdite aux usagers ordinaires.

Pour le commandant de la CCR, Abdulaye Coulibaly, le jour du sommet les véhicules des officiels maliens seront garés dans la cour de la cité administrative, où ils seront transportés dans des bus au CICB qui abritera le sommet.

Seuls les véhicules des différents officiels maliens, ceux des diplomates auront accès aux zones isolées qui s’étendent : du pont Fadh aux alentours des hôtels à l’entrée sud-est de la direction générale de la police nationale, de la bourse du travail et au à la brigade fluviale de la gendarmerie pour accéder aux portes d’entrée de la cité administrative. Quant aux véhicules des délégations officielles étrangères, ils seront stationnés au niveau de l’espace du cinquantenaire en face de l’ENSUP.

A ses dires, une ouverture sera faite aux usagers de la rive droite, afin de faciliter leur déplacement vers la rive gauche, à partir de la pharmacie du 2ème pont, sous l’échangeur, pour se diriger vers le pont des martyrs où vers le 3ème pont.

En marge du sommet, une rencontre des premières dames est également prévue à l’hôtel Azalaï ‘’Salam’’. Après laquelle elles visiteront le Musée national avant le dîner  prévu à Koulouba dans la nuit.

Par ailleurs, le commandant de la CCR, Abdoulaye Coulibaly a précisé que la circulation dans le District de Bamako, sera interdite aux camions bennes et aux gros porteurs du 12,13 et 14 janvier, qui seront stationnés en brousse au niveau des postes de contrôle de Zantiguila, de Sénou, de Sébénicoro, de Kati et de Moribabougou depuis la nuit du 11 janvier à 00h jusqu’après le sommet.

A la fin de notre entretien, le commissaire principal Abdoulaye Coulibaly a invité les usagers à respecter les injonctions des agents de sécurité pour la bonne tenue de l’événement.

« Ce sommet est une affaire de tous le monde, si on arrive à bien accueillir les étrangers dans les bonnes conditions c’est à l’honneur du Mali. Nous n’accepterons pas qu’un individu où groupes individus puissent compromettre ou auto passer nos consignes. Nous allons sévir avec la dernière énergie » a-t-il déclaré.

Selon lui, l’application de ce dispositif va certainement entrainer un désagrément pour les usagers ordinaires mais des mesures d’accompagnement seront prises. Et 700 agents de la Compagnie de la Circulation Routière (CCR) seront déployés à travers la capitale.

Moussa S Diaby (Stagiaire)

Source: Tjikan

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.