Services présidentiels de Koulouba : deux Ben, deux destins opposés

Koulouba

Au moment où Moustapha Ben Barka brille de mille feux au Palais de Koulouba où il est au four et au moulin, faisant même ombrage au secrétaire général dont il est l’adjoint, un autre Ben, plus précisément son oncle Zaïd Ben Barka qui s’agitait au niveau du protocole présidentiel, est devenu persona non grata.

En d’autres termes, c’est la disgrâce pour Zeïd qui non seulement a été sommé de quitter ses fonctions, mais le Président lui a intimé l’ordre de ne s’approcher pour aucune raison du Palais de Koulouba ou de l’Aéroport international Modibo Keïta où ses fonctions l’amenaient souvent à y intervenir pour préparer les voyages du chef de l’Etat. Triste sort pour celui qui était au sommet de la gloire au niveau de Koulouba où il a beaucoup fait, mais aussi où il en sait des choses !

Source: journallesphynxmali

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.