Sénégal: Macron répond positivement à la demande de Rihanna

Macron et Rihanna au Sénégal

Le président français Emmanuel Macron a répondu positivement vendredi 2 février au Financement Mondial pour l’Éducation des pays en voie de développement. La star américaine Rihanna en sa qualité d’ambassadrice de l’Éducation, était présente à Dakar. Elle y prenait part car symbolisant le combat pour l’Éducation dans le monde.

Créé en 2002, le Programme Mondial pour l’Éducation a pour mission d’accompagner les pays en voie de développement pour offrir une éducation de qualité aux 870 millions d’enfants qui n’y ont pas accès dans le monde. Emmanuel Macron a annoncé la hausse de l’engagement français dans ce programme à 200 millions d’euros. Soit presque le montant que lui avait réclamé Rihanna.

Il faut dire que les engagements de financement des représentants des pays donateurs et des organismes de développement en faveur du Partenariat mondial pour l’Éducation pour la période 2018-2020 sont chiffrés à 2,3 milliards de dollars.

Rihanna n’a pas caché sa satisfaction de voir ce projet connaitre une évolution considérable. L’on peut déjà espérer une réduction du nombre d’enfants non scolarisés dans les pays les moins avancés notamment en Afrique.

En passant de 17 millions d’euros pour la période 2014-2017 à 200 millions d’euros, Paris devient le 4e donateur derrière le Royaume-Uni (417 millions), l’UE (400 millions) et la Norvège (260 millions). Le PME devrait ainsi atteindre son objectif d’accroître ses fonds de 50%, après les 2 milliards de dollars réunis en 2014-2017.

Dans son intervention, le président français a surtout insisté que l’aide soit particulièrement consacrée à l’éducation des filles. « Partout où on veut promouvoir l’obscurantisme, faire reculer la démocratie, ce sont les jeunes filles qu’on sort de l’école« , a-t-il déclaré. Pendant ce temps, son épouse Brigitte visitait l’île de Gorée, symbole de la traite négrière au large de Dakar.

 

Source: afrikmag

Laisser un commentaire