Rétrécissement vaginal: attention danger !

Rétrécissement vaginal

Au Burundi, la pratique est de plus en plus répandue chez les jeunes femmes : pour satisfaire sexuellement leur partenaire, elles introduisent dans leur vagin des produits astringents pour le resserrer artificiellement. Mais même si ce sont des produits naturels ils ne sont pas sans conséquence sur la santé. Franck Nziza, qui étudie la médecine à l’université du Burundi, et qui est aussi l’un des contributeurs du blog Yaga, est avec nous dans La vie ici

Source: rfi

Laisser un commentaire