Rentrée scolaire 2018-2019: En attendant la date

La rentrée scolaire 2018-2019 est attendue pour le début du mois d’octobre. La date n’est pas encore officiellement fixée par le ministère de l’Education. Mais les services concernés et les établissements scolaires s’y préparent déjà. Dans certains milieux, on se pose des questions sur le retard en ce qui concerne les orientations et le fait qu’à ce jour la date n’est pas connue. D’autres se demandent si les élections (la présidentielle passée et les législatives à venir) n’ont pas un impact sur le calendrier scolaire. Pour en savoir davantage, notre équipe a sillonné les deux Académies d’enseignement de Bamako (AE) et certains établissements. L’Académie d’enseignement Bamako-rive gauche a entamé une série de rencontres avec les responsables scolaires. Présidées par le directeur adjoint de l’AE Bamako-rive gauche Housseyni Harouna, ces réunions lancées à partir du 6 septembre à l’Académie s’adressent respectivement aux directeurs des Centres d’animation pédagogique (CAP), aux proviseurs des lycées, aux chefs d’établissements, aux maires, aux responsables des Comités de gestion scolaires (CGS), aux syndicats d’enseignants, aux Associations des parents d’élèves (APE) et aux partenaires sociaux de l’école. Avec tous ces acteurs de l’école, les responsables de l’Académie d’enseignement Bamako-rive gauche ont discuté de la rentrée scolaire 2018-2019 et des dispositions à prendre.

Le censeur du «Lycée Askia Mohamed», Cheick Oumar Coulibaly, nous a confié avoir reçu une note technique convoquant les chefs d’établissements pour parler des préparatifs de la rentrée scolaire. C’est après la rencontre de l’Académie que le «Lycée Askia Mohamed» pourra dresser son programme scolaire, précise le censeur. Le directeur du 1er cycle de «Darsalam C», Alhousseyne Kamissoko, soutient qu’aucune note technique ne lui est parvenue à ce jour concernant la rentrée scolaire. Mais pour le moment, l’école travaille sur la base du 2 octobre comme date de la rentrée scolaire, ajoute-t-il. En attendant, Alhousseyne Kamissoko envisage de procéder aux inscriptions des nouveaux élèves, à l’affichage du nom des élèves passants, redoublants et exclus et de faire le désherbage de sa cour.

Le chef de la division examens et concours de l’Académie d’enseignement Bamako-rive droite, Daba Traoré, a, lui aussi, confirmé que son Académie n’a reçu aucune note technique sur la rentrée scolaire. Il travaille actuellement sur le tableau des effectifs et sur les rapports qui doivent déterminer le nombre d’élèves par classe et faire la situation du personnel et des infrastructures scolaires. Son collègue chef de la division enseignement secondaire, Habibou Dembélé a indiqué que les missions d’évaluations des établissements publics et privés étaient en cours. C’est à l’issue de celles-ci que la date et les orientations des élèves pourront être décidées, a-t-il précisé. Signalons que les académies commencent à être envahies par les élèves et les parents à la recherche d’informations relatives notamment aux orientations.

Sidi Y. WAGUÉ

 

Source: L’Essor

Laisser un commentaire