En réaction à la « rétention d’information du gouvernement» sur les soldats portés disparus à la suite de l’attaque de Nampala

Le PARENA estime que IBK et son gouvernement mettent le Mali dans une situation bien embarrassante et humiliante

Suite à la publication d’une vidéo de cinq de nos soldats retenus prisonniers par le groupe terroriste Ançar dine ayant poussé le ministère de la Défense et des anciens Combattants à communiquer sur le nombre de soldats portés disparus suite de l’attaque de Nampala, le comité directeur du PARENA a réagi à cette attitude du gouvernement à travers un communiqué intitulé « halte au mensonge d’État et l’humiliation de notre pays ! ».

Selon le communiqué, le lendemain de l’attaque meurtrière contre nos forces armées à Nampala, le 20 juillet dernier, le PARENA avait invité le gouvernement à s’expliquer sur le nombre élevé de morts à Nampala, le sort des militaires disparus, le nombre réel de victimes, les carences du renseignement, l’inaction des forces et la nature des moyens mis à la disposition d’une unité couvrant une zone exposée et stratégique .

Et de poursuivre que, comme d’habitude, les autorités ont ignoré ces appels les invitant à dire la vérité au peuple malien. Elles se sont enfermées dans l’intoxication et la manipulation de l’opinion nationale et internationale.

« Le gouvernement avait refusé de communiquer sur le sort des militaires disparus. Il a fallu une vidéo d’Ançar dine annonçant et montrant cinq jeunes militaires prisonniers pour qu’il se décide à reconnaître que six soldats maliens sont portés disparus depuis le 19 juillet » a déploré le Comité directeur du parti du bélier blanc.

Tape-à-l’œil et intox

D’après le communiqué, le président de la République et le gouvernement mettent le Mali dans une situation bien embarrassante et humiliante. Car, précise-t-il, « Ils sont incapables de doter nos forces de défense de moyens adéquats, de mettre en place un système de renseignements pour orienter l’action des FAMA, de dire la vérité au peuple ». Et d’ajouter que nos autorités trompent le peuple malien à longueur de journée. Elles sont en permanence dans le tape-à-l’œil et l’intox.

Le parti juge inacceptable de dissimiler la vérité aux familles et au peuple sur la détention de nos militaires par les groupes jihadistes. « C’est une grosse humiliation pour notre pays et pour notre vaillante armée. Le président de la République qui avait annoncé que les assaillants seraient traqués, devrait faire en sorte que les jeunes soldats retenus rentrent à la maison au plus vite », a souligné.

À en croire les responsables du PARENA, les Maliens observent IBK sur cette question et sur bien d’autres. À ce titre, rassure le communiqué, le parti continuera à dénoncer la mauvaise gouvernance, les surfacturations criminelles, le manque de vision et d’ambition ainsi que les détournements empêchant les forces armées maliennes de relever le défi de la sécurité des Maliens et de la défense du territoire national.

Refondation de l’outil de défense

Par ailleurs, le comité directeur du parti s’associe à l’appel du porte-parole des FAMAS afin de faire l’union sacrée autour de nos forces de défense qui mènent un combat difficile pour préserver la liberté du peuple malien. « Nous n’avons jamais émis le moindre critique contre les FAMAS. Aujourd’hui comme hier, nous critiquons les attitudes de gouvernement qui constituent des obstacles à une véritable refondation de notre outil de défense, de renseignement et de sécurité », a conclu le communiqué.

Mama PAGA 

Source: Le Pays

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.