Rassemblement du 10 juillet 2020 : Le M5-RFP décrète la désobéissance civile

Comme annoncé, le M5 – RFP a réussi à mobiliser un grand monde vendredi 10 juillet 2020, à la Place de l’indépendance. La désobéissance civile dont les 10 commandements ont été expliqués à l’auditoire par Mme Sy Kadiatou Sow, est l’une des décisions fortes de ce rassemblement.

Dans la résolution lue par Mohamed Salia Touré, Président   des Jeunes de la Coordination des associations, mouvements et sympathisants de l’Imam, Mahmoud Dicko (CMAS) les responsables du M5 – RFP déclarent avoir pris acte de l’adresse à la Nation du Président de la République. Laquelle, intervenue dans la nuit du 8 au 9 juillet 2020, ne propose rien de concret pour la sortie de crise. C’est pourquoi ont-ils décidé de décréter la désobéissance civile sur l’étendue du territoire national et au niveau de la diaspora malienne. En clair, jusqu’à la démission effective du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita et de son régime, ils ne reconnaîtront plus l’autorité politique et administrative J.

Déroulant les 10 commandements de la désobéissance civile, Madame Sy Kadiatou Sow a toutefois invité les manifestants à agir pacifiquement et dans le cadre de la loi. Cela pour préserver de toute violence ou casse les édifices et autres biens publics. Elle les a invités à épargner de toute autre forme de violence physique et morale les propriétés privées (Banques, assurances, les stations d’essences et les commerces) les résidences privées, représentations diplomatiques et consulaires,.

Le Coordinateur général de la CMAS, Issa Kaou Djim, a invité les manifestants à se diriger vers l’ORTM, l’Assemblée Nationale et la primature pour occuper la devanture de ces établissements publics sans  violence ni  casse des édifices publics.

Alpha Sidiki Sangaré

Source : Le Challenger

Laisser un commentaire