PROPOS DÉSOBLIGEANTS ENVERS LES LEADERS DU M5-RFP : Clément Dembélé parle de «complot », mais le flou persiste

Clément Dembélé, président de la Plateforme de Lutte Contre la Corruption et le Chômage (PCC-Mali), est au centre d’une polémique depuis hier, mercredi 8 juillet 2020. Des messages audio lui sont attribués dans lesquels il serait entrain de douter du sérieux des leaders du M5-RFP dont il fait partie.

Selon les messages audio attribués à M. Clément Dembélé, les leaders actuels du Mouvement M5 ne pensent qu’à leur propre intérêt.

« Ces dinosaures étaient politiquement morts, c’est le grand retour de tous ces gens-là. Modibo Sidibé, Mountaga Tall, Choguel K. Maïga, Mohamed Bathily, étaient complètement morts. Et là c’est le grand retour sur la scène. Leur animosité pour IBK, ce n’est pas pour le Mali, c’est pour eux mêmes. Je connais bien ces gens-là. Ils ont servi IBK à 99%. IBK les a renvoyés, ils n’ont pas démissionné et ils n’ont pas digéré. Il y en a qui ont des difficultés à manger trois fois par jour. Ils remettent leurs anciens costumes qu’ils ont repassés au pressing et ils reviennent sur scène. Ils aboient parce qu’ils cherchent à revenir en force », est le contenu de ces messages vocaux.

« Et puis Chogel Maïga qui cherche un poste; il cherche à revenir aux affaires, parce que lui il confond la politique aux affaires personnelles. Tu sais, entre toi et moi, quand l’imam voit des sacs de billets de banque, c’est bon hein… lui il a un penchant. Et on lui propose quelques postes ministériels et puis voilà, il va essayer de sauter tout le monde dans le pont », ajoute ce message vocale attribué à Clément Dembélé.

En réponse (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 09 JUILLET 2020

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire