Programme d’Urgence pour la Relance du Développement dans les Régions de Nord : 8 véhicules et 2 motos neufs de près 160 millions remis aux régions de Ségou et Taoudénit

L’exécution par le gouvernement du Mali du Programme d’Urgence pour la Relance du développement des Régions du Nord (PURD/RN) se poursuit lentement et surement. Le ministère de la solidarité et de l’action humanitaire vient d’offrir des véhicules neufs et des motos neuves dans les régions de Ségou et de Taoudénit. La cérémonie de remise des clefs desdits engins à quatre et deux roues, a été faite le vendredi 25 janvier 2019, à la cité administrative du Mali, par le secrétaire général du Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Salifou Maiga, représentant du gouverneur de la Région de Ségou, Séné Dembélé et de celle de Taoudénit, Maiga Mahamane Sidiya, etc.

Ces dons sont composés de huit véhicules et de deux motos DT. Ils sont repartis comme suit. Quatre véhicules 4X4 double cabine de quatre cylindres destinés à la région de Ségou. Un véhicule V8, quatre véhicules station Wagon et de deux motos DT pour la région de Taoudénit. Le montant des ces huit véhicules et des deux motos est estimé à 159. 455. 977 FCFA.

Ces acquisitions  de matériel roulant, a déclaré Salifou Maiga au nom du ministre, après visite des nouveaux véhicules, permettront  sans nul doute, de renforcer la mobilité de l’administration pour lui permettre d’être au plus près de ses administrés.  De plus, ajoute le secrétaire général, elles s’inscrivent en droite ligne de la politique visant la réinstallation de l’administration de l’Etat sur l’ensemble du territoire des régions du nord. Il y va, insiste-t-il, de la sécurité nationale et du développement économique et social durable de ces régions. Pour terminer, il a demandé aux gouverneurs de faire un très bon usage des engins reçus. Ces derniers ont promis de tout mettre en œuvre pour  qu’ils soient utilisés à bon escient.

Rappelons que le PURD/RN est entièrement financé par le budget national. L’exécution du programme a connu quatre phases. La première phase (2013-2014) a été totalement réalisée. Selon le département de la solidarité, elle a  permis la réhabilitation et la construction des infrastructures et acquisitions d’équipements pour les Régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.

La seconde phase (2014-2015), beaucoup plus robuste selon le de ministère de la solidarité, a concerné les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka. La troisième phase (2017), a concerné les régions de Ségou, Mopti, Tomboustou, Gao, et les deux nouvelles notamment Taoudénit et Ménaka.

Les conventions de la quatrième phase (2018), indique le département de la solidarité et de l’action humanitaire, ont été paraphés le 22 Octobre dernier, entre d’une part, l’AGETIER et les Régions de Ségou, Mopti, Tomboustou et Taoudénit et d’autre part, entre l’AGETIPE et les Régions de Gao, Kidal et Ménaka.

Hadama B. Fofana

SourceLerepublicainmali

Laisser un commentaire