Problématique du chômage des jeunes : Les acteurs à pied d’œuvre pour l’atteinte des 200 000 emplois promis par IBK

Le Palais des sports sis à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako a abrité les 23 et 24 juillet 2016, le forum de réflexion sur la recherche de voies et moyens pour l’emploi jeunes. Ce forum, organisé à l’initiative de la société civile était piloté par Mohamed Maki Bah de l’Union des jeunes musulmans du Mali (Ujuma). Le lancement officiel des activités du forum effectué le samedi dernier a marqué la présence de plusieurs personnalités. L’un des objectifs dudit de forum est réaliser les 200 000 emplois promis par le président Ibrahim Boubacar Keïta d’ici la fin de son quinquennat. Selon le ministre Baby, le président IBK a aussi promis de mobiliser 250 milliards de FCFA pour appuyer l’emploi des jeunes.

Beaucoup de personnalité ont pris part à la cérémonie de lancement des activités de ce forum de deux jours. Parmi eux, nous pouvons citer le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby, le directeur général de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), Amadou Cissé, les leaders religieux comme les imams Kokè Kalé, Mamadou Diallo, Monseigneur jean Zerbo de l’église Catholique de Bamako, le révérend Youssouf Dembélé de l’église protestante, le président du conseil national de la jeunesse (Cnj-Mali), Mohamed Salia Touré, Oumou Touré de la Cafo et bien d’autres.

Dans son allocution, le président de l’Ujuma, Mohamed Maki Bah a fait savoir que le chômage des jeunes constitue la deuxième préoccupation après l’insécurité au Mali. La jeunesse malienne, dit-il, souffre par manque d’emploi. Pour sa part, le directeur général de l’Apej, Amadou Cissé a indiqué que l’objectif de ce forum est de développer les idées pour que les jeunes puissent avoir de l’emploi.

Il s’est réjoui de la mobilisation des jeunes pour la promotion de l’emploi. A l’en croire, dans ces deux jours, il y aura des panels avec des éminentes personnalités (anciens ministres et anciens directeurs, experts). « Au lieu de vous demandez de ce que votre Etat fait pour vous, demandez-vous ce que vous allez faire pour l’Etat. Contribution pour contribution, nous y arriverons», a conclu le directeur général de l’Apej.

Quant au ministre Baby, ce forum est un forum de proposition d’idées et sera à coup sûr une aubaine pour le financement de l’emploi. «  Et sur la base de ces idées, nous allons voir comment nous allons mobiliser les ressources pour les jeunes du Mali. Le contexte du pays est actuellement difficile car il y a l’insécurité grandissante, il y a des difficultés économique qui font qu’aujourd’hui les forces vives, en particulier, les jeunes doivent être au cœur des priorités. C’est très important que le forum soit organisé par la société civile et je pense que ça accompagne les idées du président de la République pour la jeunesse, les idées du président de la République pour le financement de l’emploi des jeunes où on sait qu’il a promis précisément 200 000 emplois. Mais très souvent les gens ne savent pas qu’il a aussi promis de mobiliser 250 milliards de FCFA pour appuyer l’emploi des jeunes », a dit Mahamane Baby.

Enfin, il a rassuré que les recommandations issues de ce forum seront utilisées à bon escient. Tous les autres intervenants, à l’image de Oumou Touré de la Cafo et de Mohamed Salia Touré, ont apprécié l’initiative du forum. Par ailleurs, les leaders religieux ont tous fait des bénédictions pour le pays.

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.