Pour la libération du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé : La jeunesse URD met les bouchées doubles

C’est par un point de presse, organisé conjointement par la jeunesse URD et les collectifs pour la libération de SoumailaCissé, le lundi 29 juin 2020, que l’Union pour la République et la Démocratie et ses alliés ont informé l’opinion nationale et internationale des actions qu’ils entendent mener pour la libération sans délai de l’honorable SoumailaCissé. Le Président de la jeunesse URD, principal conférencier, avait à ses côtés la Présidente des femmes,le troisième vice-président du parti, le secrétaire à la Communication, les présidents des collectifs pour la libération de Soumaila Cissé et d’autres cadres. Devant un parterre de journalistes, Abdramane Diarra, Président du MNJ- URD a égrené un chapelet d’actions que les militants, sympathisants de l’URD et tous les maliens agacés, angoissés et soucieux du sort qu’on est en train d’infliger à l’honorable Soumaila Cissé, entendent mener tout au long de la semaine pour la libération sans condition du chef de file de l’Opposition. Les autres partis politiques ne doivent-ils pas se joindre à l’URD pour réclamer la libération de la deuxième personnalité politique du Mali ?

C’est par un meeting géant sur l’esplanade de la Bourse du Travail le jeudi 2 juin  qu’a pris fin la semaine d’actions et de protestation contre la détention du chef de file de l’Opposition, Soumaila Cissé. Kidnappé le 25 mars 2020 à Niafunké par des inconnus, l’on est toujours sans nouvelle du chef de file de l’Opposition. Ce meeting qui a regroupé militants de son parti, membres des associations qui se battent pour sa libération, parents et sympathisants de Soumaila Cissé, avait pour objectif principal de rappeler au Président de la République, en tant que  père de la Nation, son devoir, celui de la protection de tous ses concitoyens. Il était également de dénoncer la grande lenteur qu’on constate depuis l’annonce du chef de l’Etat de sa probable libération très bientôt. Le meeting avait enfin comme objectif  de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale de l’atermoiement des autorités qui tardent à faire libérer l’honorable Cissé alors même qu’elles avaient pris contact avec ses ravisseurs. Donc qu’elles  doublent d’efforts pour que Soumaila Cissé puisse regagner sa famille sain et sauf.

Mais auparavant, des jeunes habillés en T-shirts à l’effigie de Soumaila Cissé et tenant des banderoles sur lesquelles, on pouvait lire « Libérez l’honorable SoumailaCissé »,«  Bientôt c’est quand ? »ont occupé  beaucoup de ronds-points de Bamako pour montrer à la face du monde que la détention de l’honorable Cissé est leur préoccupation majeure. Quand certains occupaient les artères, d’autres jeunes sillonnaient la ville à moto dans le cadre d’une caravane pour qu’on ne relègue pas au second plan la libération du chef de file de l’Opposition.

En somme, cette belle initiative de la jeunesse de l’URD et des collectifs pour la libération de Soumaila Cissé devrait se poursuivre jusqu’à la libération du chef de file de l’Opposition dont la détention jette aujourd’hui l’opprobre sur le Mali et discrédite particulièrement les autorités maliennes.  Au Président IBK cette question de la jeunesse URD : « Bientôt c’est Quand ? »

Youssouf Sissoko

Source: Inf@sept
Laisser un commentaire