Ousmane Madani Haidara: « La France n’a pas réduit les tueries au Mali malgré sa présence depuis des années »

Ousmane Madani Cherif Haidara

« Que Dieu nous préserve des occidentaux ! », déclare Ousmane Madani Haidara lors de la prêche annuelle du Maouloud. La France était en effet à la barre ce 28 octobre. L’actuel Président du Haut Conseil Islamique du Mali a longuement fustigé la politique française dans notre pays.

La France est vomie par le monde musulman depuis la republication des caricatures du Prophète de l’islam. Le Mali ne fait pas exception à cette tendance. D’habitude réservé sur les questions de politiques étrangères de la France au Mali, Ousmane Madani Haidara est sorti de son silence sur ces sujets pour critiquer l’ancien colon.

Dans sa prêche du Maouloud, le guide religieux, après avoir condamné les actes jugés anti islam en France, a dénoncé les récentes tentatives de diktat du ministre français des affaires étrangères à propos de l’éventualité de l’ouverture de dialogue avec les terroristes maliens.

Pendant que le Mali entrevoit cette possibilité, la France y est foncièrement opposée. Ousmane Madani Haidara a félicité les autorités de la transition pour avoir exprimé leur volonté d’explorer toutes les voies pour parvenir à la paix. Il les a exhorté à « rester sur cette position ».

Pour lui, la menace actuelle au Mali nécessite certainement des négociations au regard de l’exemple Afghan où les américains ont accepté de dialoguer malgré leur première place de puissance mondiale.

Ousmane Madani Haidara juge d’autant incompréhensible la position de la France que celle-ci a échoué à « réduire les tueries au Mali malgré sa présence depuis des années ». Pendant ce temps, « ce sont nos villages qui souffrent du fait de l’insécurité ».

Selon lui, les autorités de la transition doivent adresser une seule question à la France: « quand est-ce qu’elle compte nous libérer des terroristes si elle refuse que le Mali négocie avec eux ? ».

Malivox

Laisser un commentaire