Nouveau bureau de l’ASSEP dirige par Bassidiki Touré : Compétence prouvée 20 jours seulement après son installation

Le nouveau bureau de l’Association des éditeurs de la presse privée (ASSEP) dirigé par Bassidiki Touré a tenu une conférence de presse, le samedi 04 Août 2018, devant le siège de ladite organisation faitière de la presse privée. L’objectif de la conférence animée par le président de l’ASSEP, était d’expliquer aux journalistes les objectifs que le bureau s’est fixés dans la défense des droits des journalistes.

 

Dans sa déclaration, le président de l’ASSEP, Bassidiki Touré, a remercié les 110 directeurs de publication qui ont placé leur confiance en son équipe. A ses dires, lui et son équipe travailleront à bras le corps pour l’intérêt de la presse privée malienne. Le président Bassidiki Touré fait le bilan de ses 20 jours à la tête de cette organisation faitière de la presse privée. « Je suis heureux pour cela de vous rendre compte aujourd’hui de ce que notre équipe a eu à faire pendant les 20 jours qui ont suivi notre élection », a-t-il laissé entendre.

Ces réalisations sont, entre autres : Une audience accordée, au siège, à la délégation de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO venue au Mali dans le cadre de l’élection présidentielle, 48 heures après la prise de fonction par le nouveau bureau, lequel a été reçu par le directeur général de la BNDA et celui de l’AGEFAU. Ce n’est pas tout car comme il a tenu à le préciser : « Comme vous pouvez le constater, le siège fait l’objet d’un relooking qui prendra fin dans les semaines à venir afin de le hisser à la hauteur des directeurs de publication que nous sommes », martèle fièrement Bassidiki Touré.

A en croire le directeur de publication du journal « Le Guido », ces différentes actions sont des signes qui annoncent un mandat plein pour la défense de l’intérêt de l’ensemble des patrons de presse. D’ailleurs, Bassidiki précise également que le nouveau bureau qu’il préside comprend toutes les sensibilités de la presse privée au Mali.

Avant de clore son discours, le patron de l’ASSEP a condamné  avec la dernière rigueur la fermeture arbitraire de la Radio Renouveau FM par le gouverneur du district de Bamako, avant  d’exiger sa réouverture immédiate et sans condition.

Par ailleurs, Bassidi Touré a rassuré les directeurs de publication que les problèmes de la Cité de la presse, des contrats des journaux… seront résolus. Pour lui, l’union des journalistes et la défense de la cause de la presse seront le combat du bureau qu’il dirige. Aussi, affirme-t-il, c’est son bureau qui est légitime et il aura accès au compte de l’Association.

Boureima Guindo

 

Source:  Le Pays

 

Laisser un commentaire