Niafunké : Un enfant tué par un engin explosif

lsd

Le nombre d’enfants tués par les engins explosifs, s’allonge à Niafunké. Un jeune garçon est décédé mardi dernier vers 14 heures par la faute d’un de ces engins. Son camarade qui se trouvait avec lui, est gravement blessé. Âgés respectivement de 10 et 13 ans, les deux jeunes garçons sont originaires du village de Diengo.

Ils faisaient paître les animaux dans le pâturage dans les environs de village quand ils sont tombés sur l’engin mortel. Sans se douter de la dangerosité de l’objet, ils le ramassèrent et jouèrent longuement avec, avant que l’un deux décide de le jeté contre une pierre. « C’est alors que j’ai entendu une grande détonation. Pour le reste, je ne me souviens plus de rien », témoigne le rescapé, Youssifi âgé d’environ 10 ans. L’enfant a eu une main arrachée et porte beaucoup d’impacts sur son corps.

Le reçoit en ce moment des soins intensifs au centre de santé de Niafunké. Selon le médecin chef de ce centre, son cas est grave, mais lui et son équipe, feront de leur mieux pour le sauver. Le médecin envisage de le référer si besoin est sur l’hôpital de Tombouctou.

Les deux jeunes ont été découverts par un habitant du village qui a très rapidement donné l’alerte au village. De 2012 à nos jours, trois enfants sont déjà morts dans le Cercle de Niafunké à cause d’engins explosifs.

Source: Essor

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.