Moumouni Guindo, directeur régional des transports à Bamako « Il faut améliorer les conditions de travail des agents »

A l’occasion de la visite de terrain effectuée par le ministre des Transports, Zoumana Mory Coulibaly, le mercredi dans les différentes directions des transports, nous avons interrogé en zone mixte le directeur régional des transports à Bamako, Moumouni Guindo sur l’intérêt de cette sortie du nouveau ministre des Transports. Entretien !

Monsieur le directeur, vous venez de recevoir le ministre des Transports dans votre direction, quelle appréciation faites-vous de sa venue d’ici?
Comme appréciation, je ne peux que remercier le ministre pour avoir effectué le déplacement, pour aller voir dans quelles conditions nous travaillons. Donc je remercie très sincèrement le ministre de cette visite qui nous semble très utile. Il a visité les différentes salles et il a fait des constats mais dans l’ensemble nous, on ne peut que nous en réjouir.

Peut-on faire un sommaire sur les grandes réalisations de la direction régionale ou les grandes activités que vous avez mené ?
La direction régionale des transports à l’instar de la direction générale élabore la politique nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux, c’est dans ce même cadre que nous, nous intervenons dans l’élaboration des documents, notamment les permis de conduire, les cartes grises , les cartes de transport, ça c’est la mission qui nous est dévolue. Cette mission est animée par des agents très dévoués, en tout, nous avons 66 agents dont 48 fonctionnaires et 18 agents contractuels.

Concrètement quelles sont les difficultés que vous rencontrez ici au niveau de la direction régionale?
Comme je viens de vous le dire, notre mission est la production des documents de transport dans un délai requis. Donc maintenant partant des difficultés, il y en a comme dans tous les secteurs. Nous connaissons des difficultés d’ordre logistique, des problèmes de matériel de travail et au niveau des bureaux, nous avons trop d’agents pour moins d’espaces. Donc pour moi, pour avoir un meilleur résultat, il faut améliorer tout ça et surtout améliorer les conditions de travail des agents. J’encourage davantage le ministre à aller vers les travailleurs pour voir surtout les conditions dans lesquelles ils travaillent, parce que pour les agents le contact avec les décideurs booste déjà les morales. Donc je ne peux que l’encourager.
A.K

source:la lettre du mali

Laisser un commentaire