Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication à la HAC et à Orange Mali : DANS UN ESPRIT DE BONNE COLLABORATION

Mountaga Tall

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, et Porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall, accompagné de membres de son Cabinet, a effectué hier une visite à la Haute autorité de la communication (HAC) et à l’opérateur de téléphonie mobile, Orange Mali.

A la HAC, où il s’est rendu en premier, le ministre a été accueilli par le président de l’institution, Fodié Touré entouré  les autres membres de la struture. Au cours d’un bref entretien, M. Touré a, au nom de tous les membres de la HAC, remercié le ministre pour cette marque d’attention à leur égard. Il a assuré de la disponibilité de la HAC pour des relations franches de collaboration entre les deux services pour le bien du pays, au nom duquel chacun exerce.

Prenant la parole, le ministre a expliqué que la HAC est une autorité indépendante qui travaille dans le secteur de la communication. Etant le chef du département de l’Economie numérique et de la Communication, son chemin croise obligatoirement celui de HAC. « Il n’y a pas de rapport de subordination mais ceux de bonne collaboration doivent être instituée », a dit Me Tall avant d’ajouter que le sens de sa courte visite de courtoisie est de réaffirmer aux membres de la HAC « toute la disponibilité de (son) département à (leurs) côtés ». Il a ensuite félicité les membres de l’institution, pour la confiance placée en eux.

A Orange Mali, Me Tall a expliqué que la mission qui lui a été confiée par les plus hautes autorités du Mali exige de lui un égal partage entre le secteur public et le secteur privé. Il a également conscience que « l’Etat seul ne peut pas prendre en charge toutes les aspirations des citoyens ». « Orange est une entreprise performante qui opère dans le domaine des télécommunications, emploie un nombre important de Maliens et contribue positivement au développement Mali. Elle est une entreprise citoyenne fortement présente dans le social », a dit le ministre. « C’est pourquoi, il est important pour moi de venir voir comment se passe le travail, quelles sont les perspectives, ambitions, voire les contraintes et les difficultés pour contribuer à les lever, de façon à ce que les objectifs de l’entreprise puissent être atteints, dans l’intérêt du pays », a-t-il ajouté. Il a salué, encouragé et remercié Orange Mali,  pour son action citoyenne.

Le directeur général adjoint de Orange Mali, Lamine Seydou Traoré, s’est réjoui de la visite du ministre. Il l’a vivement remercié et lui a adressé ses félicitations pour sa nomination au département en charge des télécommunications. M. Traoré s’est dit convaincu qu’au regard des expériences, des qualités humaines et professionnelles du ministre, le Mali, à travers son département, saura relever, dans les prochaines années, les nombreux défis du secteur des télécommunications, en général et de la transition numérique, en particulier, en contribuant notamment au développement socio-économique du pays.

Il a assuré de la totale disponibilité du Conseil d’administration, de la direction générale et de l’ensemble des collaborateurs d’Orange Mali « à accompagner, dans une dynamique de partenariat public-privé, le gouvernement dans la réussite de sa noble mission d’améliorer la vie des Maliens, de réduire la fracture numérique et de faire des Technologies de l’information et de la communication, un outil privilégié de croissance économique et de rapprochement entre tous les Maliens pour la consolidation de la paix et de la réconciliation au Mali ».

L’entreprise, présentant le bilan 2015 de la Fondation Orange Mali, a partagé avec le ministre ce qu’elle a fait pour les couches défavorisées, la lutte contre l’exclusion, en matière de santé, d’éducation, de culture et de solidarité.

A. D. SISSOKO

 

Source: Essor

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.