Me Konaté sur le saccage du tribunal de la commune IV : « Il faut que quelqu’un paye et quelqu’un va payer »

haut conseil islamique Me Konaté tribunal de la commune IV

Après la violente manifestation du 17 août qui a fait un mort et 18 blessés et au lendemain de la libération de Ras Bath, le ministre de la Justice s’est rendu sur les lieux pour constater les dégâts. Me Mamadou Ismaël Konaté est catégorique : « Il faut que quelqu’un paye et quelqu’un va payer ».

Au tribunal de la commune IV, le ministre de la Justice Mamadou Ismaël Konaté ne peut que  constater avec amertume les dégâts.  C’est pourquoi, il a rappelé qu’aucune opinion ne pouvait justifier de telles violences.

« Ces 19 détenus vont sans doute être présentés devant le juge et répondre non seulement de leurs faits et gestes, mais également de la casse qui a été faite ici. L’Etat va se retourner, en termes de responsabilités, contre toutes les personnes qui seront mises en cause et dont les responsabilités ont été établies ici. Il faut que quelqu’un paye et quelqu’un va payer », a lancé Me Konaté.

« Ce qui est arrivé est anormal, parce qu’il y a simplement eu des défaillances. Je suis incapable de comprendre comment des milliers de personnes peuvent se réunir sans pour autant que l’on soit capable de les en empêcher d’une part, mais également de les contrer », a fait remarquer le garde des Sceaux.

Au stade actuel, plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour situer les différentes responsabilités liées à cette manifestation qui a abouti au saccage du tribunal de la commune IV.

S Sow

Source: L’Observatoire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.