Matricide : Pourquoi Ousmane Camara a tué sa propre mère ?

Rabia Touré est la sœur de lait de feu Fantani Touré. Elle a été assassinée par son propre fils aux USA dans des conditions terribles dans la localité de Rocheville. Le matin la police a découvert le corps de la femme mutilé avec plusieurs traces de coups de couteau.

 

Son fils Ousmane Camara, 26 ans était un petit délinquant du quartier qui avait fait plusieurs fois la prison pour des petits délits mais était toujours libéré sous caution grâce à sa mère qui mettait toujours la main à la poche. Le fils n’était pourtant pas fou et jouissait même de toutes ses facultés, mais il était trop chouchouté.

Le garçon est entre la main de la justice américaine et risque cette fois-ci la peine de mort, car la seule qui intervenait incessamment pour elle est sa présente victime. Si nos enfants deviennent des commandants, ils nous réclameront en premier l’impôt, indique un proverbe bambara. Cette situation est vraiment dramatique pour les familles Camara et Touré !

Paix à l’âme de la disparue !

ABT

 

MAHA : “Le voleur de 300 motos” sous les verrous

Avec l’opération commando initiée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général divisionnaire Salif Traoré, les bandits et malfrats de Bamako vivent un véritable calvaire ces temps-ci. Toutes les unités spécialisées de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale sont à leur trousse partout où ils se trouvent et ce n’est pas Mahamadou Kouma alias Maha qui dira le contraire.

En effet, il était 6 h du matin jeudi dernier lorsque les éléments du 15e arrondissement sous le contrôle du commissaire divisionnaire Abdoulaye Djiré, en collaboration avec les éléments de la Brigade spécial d’intervention (BSI), ont mené une farouche opération à Baco-Djicoroni Fitiribougou.

Au cours de cette descente, ils ont arrêté Mahamadou Kouma, un dangereux malfrat spécialisé dans le vol de motos. Pour rappel, ce voleur récidiviste était l’auteur du vol de plus de 300 motos dans le parking du “stade du 26-Mars” lors de la Coupe d’Afrique des nations 2002 que notre pays a abritée.

Le même Maha vient d’être à nouveau interpeller ce jeudi par la police malienne pour la même cause. Ce coup de filet prouve l’efficacité de nos forces de l’ordre qui sont plus que jamais déterminées à traquer tous les individus qui sèment la terreur et la désolation dans la capitale malienne.

A suivre…

ABT

SourceLe Confident

Laisser un commentaire