Un mari jaloux bat sa femme pour chaque commentaire qu’elle a reçus sur Facebook, y compris des photos d’elle qu’il a posté par lui-même.

Conséquences de publication sur facebook

Une dame dénommée  Adolfina Camelli Ortigoza a dû subir une chirurgie reconstructive sur son visage après que son mari jaloux, Pedro Heriberto Galeano l’a frappée pour tous les goûts, commentaires et réactions qu’elle obtient sur Facebook.

Selon l’avocat de la dame, Arnaldo Martinez, M. Galeano, 32 ans, vivant en Uruguay deviendrait violent quand quelqu’un aimerait les photos qu’elle a affichées sur Facebook.

« Il a commencé à la battre à chaque fois qu’un de ses amis sur les réseaux sociaux réagissait à l’un de ses posts. »

Son mari a ensuite pris le contrôle de sa page Facebook, où il afficherait des photos d’elle, et a continué à lui donner des coups de poing et de coups de pied pour chaque «comme» les messages reçus.

Ses amis n’avaient aucune idée que chaque fois qu’ils faisaient le geste en ligne amical elle serait brutalement battue.

« Sa bouche était toute cassée, elle était très abîmée, sa peau pendait à cause des coups, il contrôlait les sites de réseautage social de la victime, il contrôlait les messages et les photos, et pour chaque » like « qu’elle recevait de ses amis, la la femme a été battue parce qu’il l’a accusée d’avoir une relation avec eux.  » son avocat a dit

battu a cause de facebook

M. Martinez a dit qu’elle ne perdait pas ses dents parce qu ‘ »il lui mettait un linge dans la bouche pour ne pas crier pendant les brutales bastonnades qu’elle subissait chaque jour ».

L’affaire a finalement été portée à la connaissance de la police après que le père de l’homme a signalé son fils après qu’il a eu peur que la femme meure de l’attaque.

Galeano a été capturé et accusé de tentative de féminicide, de privation de liberté et de coédition, crimes passibles d’une peine maximale de 30 ans de prison.

Mme Ortigoza a été tellement défigurée par la violence qu’elle n’a pas pu se reconnaître après avoir été montrée des photos d’elle-même après avoir été battue.

Elle a subi des opérations de reconstruction de la cloison nasale et des lèvres.

Source: blog linda Ikedji

Laisser un commentaire