Manifestation politique à Kati : « Ensemble pour IBK » est né

Ensemble pour IBK

Partis politiques de la Majorité présidentielle, clubs et associations de soutien, groupements de jeunes et de femmes, etc., tels sont les principaux acteurs qui se sont donné rendez-vous, samedi après-midi, à l’Auto-Gare de Kati, pour fédérer leurs forces sociales et leur énergie politique en vue de la réélection du Président Ibrahim Boubacar KEITA à la magistrature suprême de notre pays, le 29 juillet 2018.

Initiée par le mouvement « Ensemble pour IBK », cette manifestation de soutien et de reconnaissance au Président Ibrahim Boubacar KEITA était placée sous le haut parrainage du ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO.

« Exprimer sa reconnaissance envers un bienfaiteur, en occurrence le chef de l’Etat, est une des vertus cardinales de notre société parce que c’est un acte qui traduit la noblesse de l’âme, dont a fait montre le ministre DIALLO », a complimenté le Coordinateur du mouvement « Ensemble pour IBK », M. Boubacar TRAORE.

L’hommage ainsi rendu au Président Ibrahim Boubacar KEITA n’est point usurpé, selon M. TRAORE, au regard des actes posés et des résultats engrangés par ce dernier : Accord pour la paix et la réconciliation nationale, renforcement des capacités des FAMa, mise en place du G5 Sahel, confiance renforcée avec la MINISMA et Barkhane, etc.

Le Coordinateur du mouvement « Ensemble pour IBK » n’a cependant pas manqué de fustiger le comportement et les propos de ceux qui souhaitent et anticipent, en véritables oiseaux de mauvais augure, sur une crise post-électorale dans notre pays, à la faveur de la présidentielle prévue pour le 29 juillet 2018.

« La consultation électorale à venir doit être plutôt vécue comme une fête, en bannissant toutes formes de violences, physiques ou verbales », a plaidé M. TRAORE.

« Vous devez être en mesure de balayer tous risques de crise post-électorale, en restant vigilants et imperméables face aux discours de haine et autres actes malveillants, prônés par des gens en manque de projets et d’idéal pour le développement de notre grand Mali », a exhorté le ministre Thierno Amadou Omar Hass DIALLO.

« Tout en encaissant injures et brimades, ici et ailleurs, aujourd’hui et demain, il faut savoir et pouvoir pardonner, comme nous l’enseigne Mahomet (PSL), le prophète de l’Islam », a-t-il prêché en pédagogue.

L’histoire retiendra que Kati a fait œuvre de pionnier, en matière d’affirmation de soutien sans ambages au chef de l’Etat et de fédération des énergies à travers l’unité et la cohésion de tous les acteurs acquis à la cause du Président IBK, a félicité le Parrain de l’événement.

Malgré les hommages rendus au Président IBK par les représentants respectifs des jeunes et des femmes, Kati a exprimé quelques doléances dont le ministre DIALLO affirme avoir pris bonne note, notamment l’appui aux mosquées de la ville, le pèlerinage à la Mecque, la réfection de la principale voie bitumée de la gare-routière, etc.

Par Seydina Oumar DIARRA-SOD  

Laisser un commentaire