Manassa : Où est donc ta gloire ?

Cour constitutionnelle du mali Dépôt de candidature à la présidentielle 2018

Une justice aux ordres, ligotée ? Au service du peuple ou du Prince?
“Un pays a beau être pauvre.Les citoyens ont beau végéter dans la misère. S’il existe un minimum de justice. Alors, l’espoir demeure. Mais si ce minimum n’existe pas. Alors nous courons tous vers la dérive “. Feu Abdoulaye Garba Tapo alors ministre de la justice sous le magistère du Président ATT.

Il nous avertissait déjà. Hélas,il n’a jamais été écouté encore moins jusqu’à sa mort. Il est parti au moins avec le serment du devoir bien accompli et libre avec sa conscience. C’est vrai aussi tout le monde n’est pas Me Garba Tapo.

 

Non à l’instrumentalisation de l’appareil judicaire. Oui, Le juge ne doit jamais oublier son serment : celui de dire le droit au nom du peuple malien.

Le show, c est Manassa qui l’anime, il fixe le cap, fait et défait ! Quel Chef d’Oschestre! Une démocratie à vau-l’eau, le vote des électeurs est sacrifié.
Manassa , c’est la VAR, ironisent certains. Cette proclamation des résultats par la Cour de Manassa surprend ,étonne et détonne plus d’un.

Elle enterre définitivement la démocratie. Son comportement n’honore nullement la Cour Constitutionnelle du Mali.En effet, depuis hier, certains candidats étaient déjà informés de leurs victoires avant même la proclamation officielle des résultats par la Cour Constitutionnelle. Ils se congratilaient et remerciaient Dieu et Manassa.
Où est la crédibilité ? Où est le sérieux ? Non. Notre démocratie arrachée au prix du sang de nos martyrs ne mérite pas cette farce, cette mise en scène.

Les idées se bousculent encore et encore dans ma tête…. Mon indignation est grande ! Où est la justice mon Dieu ! La plaie du Mali, c’est sa justice. C’est mon intime conviction.

Que Dieu sauve le Mali et sa démocratie ! Les signaux sont au rouge !

Bien à vous mes chers amis !!! Toujours avec le même plaisir !!!

Mohamed Attaher Halidou

Source: Figaro du Mali

Laisser un commentaire