Mali : le retour du « Tigre » Soumeylou Boubèye Maïga

Soumeylou Boubèye Maïga

Mali : le retour du « Tigre » écrivait Jeune Afrique en Septembre 2016 lors de la nomination de Soumeylou Boubèye Maïga au poste de secrétaire général de la présidence.

Soumeylou Boubèye Maïga est le nouveau chef du gouvernement désigné par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta,

Les rumeurs le disait depuis plusieurs jours à Bamako, il a fini par arrivé, SBM, ancien journaliste âgé de 63 ans, fan de sport (il fut dans sa jeunesse un basketteur de haut niveau), accro à l’actualité et coutumier des missions délicates. Il a été à la tête des services de renseignements après la chute du régime militaire de général Moussa Traoré, c’était entre 1993 et l’an 2000 pendant la présidence de Alpha Oumar Konaré ensuite il fut nommé ministre des Forces armées sous le même régime. Quand il était question de redorer l’image du pays, auquel plus aucun partenaire ne faisait confiance, c’est à lui qu’Amadou Toumani Touré a confié le portefeuille des Affaires étrangères (2011-2012).

Et quand IBK a hérité d’une armée en lambeaux après son élection en août 2013, c’est une fois de plus vers lui qu’il s’est tourné en le nommant ministre de la défense et des forces armées. Cette mission-là lui a valu bien des désagréments, dont un rapport sévère du Vérificateur général au sujet d’un contrat opaque pour équiper l’armée et une garde à vue (sans suite) en France. Aujourd’hui, le président a besoin de son expérience, de son expertise en matière de terrorisme et de ses réseaux tant au sein de la classe politique malienne que de l’UA (il a été le médiateur de l’organisation en Centrafrique).

Après sa nomination en Septembre 2017 au poste de secrétaire général de la présidence le voilà accéder au poste de premier ministre pour la première fois dans sa longue carrière politique ce jour 29 Décembre 2017.

Laisser un commentaire