MALI : L’OPPOSITION REJETTE LES PROPOSITIONS DE LA CÉDÉAO, QUI PROLONGE SA MISSION

La mission de la Cédéao a décidé de prolonger de 24 heures son séjour au Mali. Malgré le rejet par l’opposition malienne de ses propositions comme le maintien du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la formation d’un gouvernement d’union nationale et le règlement du contentieux électoral, les tractations se poursuivent. Des rencontres officielles et discrètes ont encore eu lieu le 18 juillet.

Au Mali, les experts de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) chargés de proposer une solution pour résoudre le contentieux électoral ont quasiment bouclé le dossier. Ceux qui s’occupent du volet politique de la crise continuent à travailler d’arrache-pied pour obtenir des résultats.

D’après nos informations, une délégation de l’institution sous-régionale s’est rendue encore une fois ce samedi 18 juillet chez l’imam Mahmoud Dicko. Les entretiens ont notamment porté sur le nom du futur chef du gouvernement malien. Dans les propositions rejetées par l’opposition, outre le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le Premier ministre Boubou Cissé devait rester à son poste.

Mais selon les observateurs, les lignes pourraient bouger. Rien d’officiel, mais le fait d’accepter d’évoquer le sujet paraît important. Une délégation de l’ex-rébellion de la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad) a également été reçue par la mission de la Cédéao. Mama Koité Doumbia a conduit de son côté la délégation des femmes leaders du Mali. Ce dimanche 19 juillet, la mission de la Cédéao devrait aussi rencontrer la presse.

Rfi

Laisser un commentaire